#Cyclisme Grosse désillusion pour Borras, découverte pour Granade

Les championnats de France féminin de contre-la-montre se déroulaient le 28 juin à Mantes la Jolie. Les deux dauphinoises, Marion Borras et Dorine Granade, présentent sur la ligne de départ abordaient toutes les deux la course différemment. Tandis que la première espérait réaliser une meilleure performance que l’année dernière, c’est à dire une septième place, la seconde participait pour la première fois de sa carrière aux championnats de France Elite de contre-la-montre.

Résultats plutôt décevants pour les deux coureuses Iséroises qui n’ont pas créé l’exploit. Avec une quinzième place, Marion Borras ne fait pas mieux que la saison passée et finit à 2 minutes 54 du podium tandis que Dorine Granade, licenciée à l’AS Fontaine, elle, finit 32e pour son entrée dans le monde des championnats de France Elite. Une course qui permet à la jeune Fontainoise de 18 ans d’acquérir de l’expérience qui lui servira pour progresser au vue des prochaines échéances. Borras, en larme à l’arrivée, s’est confiée à DirectVélo. Très déçue de sa prestation, la jeune femme remet en cause de nombreux pépins physique qui surviennent depuis plus d’un an. Touchée, elle envisagerait même de faire une pause pour en finir avec ses soucis de santé. La réponse sera donnée après ses championnats mais la revanche est déjà prise pour la saison prochaine.

Finalement c’est Audrey Cordon-Ragot qui s’impose sur le contre-la-montre pour la quatrième fois de sa carrière devant Juliette Labous (première espoir) et Séverine Eraud.