#Triathlon Tir groupé pour les Iséroises, Léo Bergère deuxième

Pour la deuxième étape du Grand Prix de la Fédération Française de Triathlon qui se tenait ce dimanche à Dunkerque, les Isérois se sont illustrés. Ce sont les femmes qui ont ouvert le bal de cette journée dans une course qui aura vu les Iséroises Margot Garabédian et Léa Coninx terminer respectivement aux dixième et onzième places au scratch d’un classement dominé par la favorite Léonie Perriault, auteur d’une cinquième place à la WTS de Leeds il y a une dizaine de jours. Si on affine le classement, les deux pensionnaires du club Metz Triathlon occupent les cinquième et les sixième rangs du classement U23. De belles places d’honneur pour les jeunes triathlètes qui voudront viser plus haut pour la prochaine étape à Paris, le dimanche 1er juillet. A noter aussi le bon comportement du club de la Tour-du-Pin Vallons de la Tour Triathlon qui, malgré la disqualification précoce d’Alizée Parmentelat, se classe septième du classement par équipe et remonte ainsi au huitième rang au classement général.

Chez les hommes, Léo Bergère est en revanche parvenu à monter sur le podium. Malgré un départ timide de celui qui a été sélectionné pour les championnats du Monde Espoirs et un douzième temps sur la natation, le Grenoblois d’origine a signé un temps canon en vélo, le meilleur de la compétition, pour revenir sur la tête de course lui permettant de contrôler sa fin de course et d’assurer une belle deuxième place en scratch même si son temps de course à pied pourrait lui laisser des regrets (16’57, 14ème temps). Au final, il s’empare d’une belle médaille d’argent derrière Vincent Luis, mais se pare d’or dans sa catégorie U23.

Malheureusement, les triathlètes de Valence Triathlon n’ont pas connu la même réussite ne terminant que dixième de l’épreuve par équipe à cause notamment d’une chute de Max Stapley provoquée par une moto caméra. L’Australien Callum McClusky (16ème), Audric Lambolez (42ème), le Belge Thomas Jurgens (43ème) et l’Allemand Moritz Horn (75ème) assurent quelques points pour le club drômois qui recule malheureusement au douzième rang du classement général par équipe.