#N3 Aziz Bouzit (FCBJ) : « Aller le plus haut possible »

Aziz Bouzit, joueur du FC Bourgoin-Jallieu, passé par le FC Echirolles l’an dernier, a encore réalisé une saison pleine, autant en club, qu’avec la sélection Laurafoot avec qui il a atteint la finale qui se déroulera le 9 juin. Le joueur s’est confié au micro de LSD pour faire un bilan de sa saison et de ses perspectives d’avenir.

Tout d’abord quel est ton ressenti de cette fin de saison ?
Je suis assez déçu, après un parcours exceptionnel avec une seule défaite, nous ne parvenons pas à accéder à la N2, c’est cruel.

À titre personnel cela reste une saison réussie pour toi ?
Oui, cette année j’ai eu la chance de réaliser une saison pleine avec 24 matchs en tant que titulaire. J’ai pu inscrire 9 buts et donner 5 passes décisives avec mon club ainsi que 3 buts et une passe décisive en sélection Auvergne Rhône-Alpes. J’en suis très fier.

C’est ta première saison à ce niveau comment analyses-tu ton évolution ?
Après avoir passé quatre ans de formation au GF38, où j’ai pu progresser en évoluant au niveau National en jeune et goûter à la CFA (ex-National 2) en seniors, j’ai passé deux belles années au FC Echirolles en R1 ou j’ai pu inscrire 30 buts. Ce qui m’a permis d’être approché par plusieurs clubs de National 3 et de National 2. L’arrivée d’un nouveau coach et le projet de monter du FCBJ m’ont plu. J’ai donc fait le choix de signer avec eux. Aujourd’hui, je me suis prouvé que j’étais capable de réaliser en National 3 ce que j’étais capable de faire en R1. Je connais mes capacités, je sais que j’ai une marge de progression encore énorme, comme me le rappelle souvent mon coach Fabien Tissot.

Au-delà d’une belle saison avec le FCBJ, tu réalises un excellent parcours avec la sélection Auvergne Rhône-Alpes.
La sélection est venue récompenser les efforts faits en club. J’ai eu la chance de gagner ma place de titulaire d’entrée et depuis je n’ai pas quitté le 11 de départ. J’ai pu marquer en quarts de finale et inscrire un doublé en demi-finale contre l’Ile de France, champion en titre de la Coupe UEFA des régions. Aujourd’hui nous sommes en finale, nous attendons ça avec impatience. Nous irons jouer en Normandie en espérant terminer champion de France.

Que t’as apporté la sélection ?
Tout d’abord, du plaisir et de la fierté. C’est gratifiant de représenter la région à un niveau national et peut-être pourquoi pas à un niveau international en allant chercher ce titre.

Avec cette belle saison, as-tu été approché par des clubs ? Et de quel niveau ?
Oui, des clubs de niveau N1 et N2 se sont intéressés. Aujourd’hui je suis dans l’attente. J’aimerais accrocher un beau projet me permettant encore de passer un pallier. Je ne me mets pas de limite, tout peut aller très vite. J’ai pour ambition d’aller le plus haut possible et de pouvoir évoluer à un niveau professionnel un jour.

 

Crédit photo : Pamisire