Guégan à Grenoble, c’est fini! La raison n’est pas financière, des départs à prévoir…

C’est désormais certain, Olivier Guégan ne sera plus l’entraîneur grenoblois la saison prochaine. Son bilan exceptionnel de deux montées en deux ans n’aura pas suffi à sauver sa tête. En huit jours, la fête a tourné au cauchemar…

Les raisons sont pour le moins obscures. Même s’il avait demandé une prolongation et une revalorisation salariale, le désormais ex-entraîneur grenoblois était prêt à honorer sa dernière année de contrat aux conditions actuelles. Olivier Guégan va donc toucher une année de salaire pour partir d’un club qu’il a aidé à retrouver l’élite. Les conséquences financières seront peut-être plus lourdes si l’affaire venait à prendre une tournure judiciaire…

Alors, comment justifier une telle décision? Il va falloir trouver des arguments solides car le bilan parle évidemment pour Olivier Guégan…

Sportivement, tout sera à reconstruire ou presque, avec plusieurs arrivées pour compenser les nombreux départs. Le GF 38 ne pourra pas compter sur la stabilité, gage de réussite, pour se maintenir en L2. Un choix qu’il va aussi falloir assumer auprès des supporters et du groupe, au moral en berne. La dynamique sportive est brisée, nette. Certains joueurs, et non des moindres, seraient déjà sur le départ suite à ce licenciement. On pense notamment à Jessy Benet, qui était prêt poursuivre l’aventure avec Olivier Guégan. Sa présence à Grenoble la saison prochaine est pour le moins compromise.

Le GF38 prend en tous cas des risques avant de re-découvrir le monde professionnel. Le chantier s’annonce dantesque pour le futur entraîneur. Il n’aura pas le droit à l’erreur. L’équipe dirigeante non plus!

CERFrance