#PlayoffsFed1 Stéphane Orjollet (Vienne) : « On ne va pas à Lavaur en victime ! »

Les viennois disputent ce dimanche à Lavaur (Tarn), le match retour des quarts de finale du Trophée Jean Prat. Après leur défaite à domicile de l’aller (15-22) les joueurs du CSV accusent un handicap de sept points et sont très loin d’être favoris, mais ils comptent bien jouer leur chance à fond.

 

Après l’exploit de la magnifique qualification née de la double confrontation face à Cognac-Saint Jean en huitième de finale, les Ciel et Blanc avaient fait naître chez leurs supporter une grande espérance, ces derniers rêvaient de voir l’aventure continuer encore quelques semaines. Les joueurs, eux, ne s’emportaient pas, ils savaient que Lavaur était une très belle équipe, ils ne s’y sont pas trompés. Dimanche dernier à Etcheberry, les vauréens ont gâché la fête en s’imposant de sept points. Si les viennois avaient tenu bon en première période, menant même de neuf points à la pause, en seconde période ils ont encaissé un sévère 16-0, incapables de rivaliser face à une formation solide et sans faiblesses. Le CSV aura-t-il trouvé les solutions cette semaine pour refaire son retard, tâche d’autant plus ardue que Lavaur est invaincu chez lui sur sa pelouse ? Cela ressemble à une mission impossible, mais les viennois –promus cette saison et donc sans pression- veulent jouer le coup.

Le retour de Jérémy Guillot très attendu

Le numéro huit Ciel et Blanc, suspendu suite à un carton rouge à Saint Jean d’Angely, est requalifié pour ce dimanche, et son retour va certainement faire du bien tant l’ancien berjallien peut parfois changer à lui tout seul le cours d’un match. Un autre retour, celui de Corentin Durand -auteur d’une très bonne saison à droite de la première ligne et blessé au pectoral la semaine dernière- devrait là encore apporter du mieux. Il n’empêche, ces renforts ne changeront pas tout, et pour espérer le XV viennois devra faire beaucoup mieux dans tous les compartiments du jeu.

« Il faudra conserver nos ballons ! »

Stéphane Orjollet, qui sera sur le banc viennois pour la dernière fois si d’aventure les Ciel et Blanc ne se qualifient pas dimanche, pense que ses joueurs peuvent réaliser l’exploit. « On y va pour gagner et pour se qualifier on ne se déplace pas en victime ! Nous n’avons pas été performants la semaine dernière, on peut faire beaucoup mieux… on l’a déjà prouvé. Si l’on règle nos soucis en conquête et dans notre jeu, tout est jouable. Dimanche dernier, on a trop rendu le ballon au pied, on a souvent fait les mauvais choix, mais si l’on parvient à conserver la balle, on peut les mettre en difficulté. C’est une équipe qui nous ressemble, qui n’aime pas défendre… si on les force à le faire, ils feront des fautes comme en première période au match aller. Hélas en deuxième mi-temps on n’est pas sorti du vestiaire et on a déjoué, mais comptez sur nous pour ne pas rééditer ! » Le technicien viennois apprécie en tous cas les retours de Guillot, Durand et Montagnat. « Ça ne peut que nous faire du bien, on connait le talent de Jérémy qui peut débloquer bien des situations, Corentin sera remplaçant mais pourra stabiliser la mêlée et Fred amener son expérience ». En revanche, chez les trois-quarts, la situation s’est encore un peu compliquée avec la blessure (cuisse) de Pierre Mollard dimanche dernier, et l’absence de Camille Fréchet pour ce déplacement. « Derrière c’est assez simple, on n’a plus personne ! On n’aura qu’un remplaçant chez les trois-quarts, mais c’est comme ça, c’est la fin de saison et on se débrouillera. Sylvain Vernissat glisse à l’aile, et Romain Petelat à l’arrière pendant que Thomas Trautmann prend le poste d’ouvreur. L’important c’est de tout donner pour ne rien regretter, se dire que c’est possible, qu’on l’a déjà fait, et que c’est souvent dans ces matchs là qu’on est les meilleurs ! »

 

Le XV de départ :

Jgenti – Bobryk– Pivot

Short – Louchard

C.A Massot– Guillot– Burat

Camberabero – Trautmann

Vernissat – Puyo (cap) – V. Massot – Faure

Petelat

Remplaçants : Reynaud, Crozat, Moestus, Chevrier, Lebas, Montagnat, Clement, Durand

 

Le quart de finale retour Lavaur/CS Vienne est à vivre en #LiveRadio sur LSD dimanche dès 14h50.