Le GSMHGUC est un beau champion de France!

Il manquait une victoire aux protégés du coach Benkahla pour s’adjuger le titre de champion de France de National1. C’est désormais chose faite après le succès face à la formation d’Angers 22-19.

Le début de match est Rouge et Blanc (2-0,5′). Un avantage qui ne va pas durer. Salmon, le portier angevin, brille, quand ce n’est pas les attaquants du GSMHGUC qui font preuve de trop de maladrese. Heureusement, la défense limite la casse (4-6, 18′). Insuffisant toutefois pour espérer dépasser une équipe angevine surmotivée à l’idée de s’offrir le scalp du leader. Dans une partie cadenassée, le GSMHGUC rentre au vestiaire avec un déficit de deux unités, 7-9.

On ne sait pas ce qu’a dit Aziz à ses hommes à la pause mais la seconde période débute sur un autre ton, et il faut seulement deux minutes au GSMHGUC pour prendre l’avantage (10-9, 32′). Yannis Jourdan, muet jusque là, enchaîne une série de 4 buts. Oui mais Angers résiste et reprend le score (12-13,39′). La tension monte d’un cran à Neruda, les deux minutes s’enchaînent. C’est toujours Angers qui fait la course en tête (16-17,49′) mais les dauphinois restent au contact (18-19, 52′). Le chassé croisé continue. C’est au tour du GSMHGUC de prendre les devants (20-19,57′). Yvan Clot sort le grand jeu en enchaînant deux arrêts de grande classe. Il reste une minute à jouer, la possession est iséroise. Le suspense est insoutenable. Le GSMHGUC marque deux fois et s’impose 22-19.

Quelle année pour les Rouge et Blanc! La Proligue et le titre. Cette équipe aura marquée l’histoire du club et fait du GSMHGUC un grand et beau champion!