Jordan Pothain : « L’objectif principal : la qualification pour les Championnats d’Europe »

Parti samedi pour les Championnats de France en bassin de 50m à Saint-Rafael, le Dauphinois Jordan Pothain tentera d’obtenir ses qualifications pour les prochains Championnats d’Europe qui se dérouleront du 12 au 20 août à Glasgow.

Peux-tu nous faire un bilan de ta première partie de saison ?
Après une saison 2016 très compliquée, on a essayé (avec mon coach Guy), de repartir sur des bonnes bases. Lorsque la saison reprend en petit bassin en 2017, tout se déroule globalement bien malgré le petit pépin de santé que j’ai durant les Championnats d’Europe qui m’ont handicapé pendant la compétition. La partie grand bain qui a débuté en janvier dernier est cependant plus difficile. Le but premier était de remettre en place le travail qui avait été fait ces dernières années notamment au niveau de la technique. Pour cela, la charge de travail durant les entraînements s’est allégée afin que je puisse récupérer plus facilement de la saison dernière. C’est un travail qui demande beaucoup et cela s’est ressentie lors de la première étape du Golden Tour à Nice qui a été décevante au niveau des performances. Mais cette compétition était tout de même de bon augure pour la suite de la saison car on voyait qu’il y avait des choses qui se mettaient en place. Malgré des performances qui ne sont pas à la hauteur de mes espérances, les progrès sont là et sont révélateurs du travail accompli jusque-là. Je reste donc confiance pour les « France » car je sais que les performances seront au rendez-vous.

Quels sont tes objectifs pour ces Championnats de France ?
L’objectif principal est bien sûr la qualification pour les Championnats d’Europe sur ses distances de prédilection à savoir le 200m et le 400m nage libre. Je tacherais d’aller chercher les titres sur ces deux épreuves. Mais il y aura aussi d’autres enjeux durant la compétition. J’espère revenir à mon meilleur niveau et ainsi me rapprocher de mes meilleures performances.

Sur quelles courses vas-tu t’aligner ?
Je ne vais pas trop changer mes habitudes et m’aligner sur le 200m et le 400m nage libre. Je vais tout de même aussi participer au 100m plutôt en course de « travail » pour préparer au mieux les deux autres. Mais je cherchais quand même à faire une bonne performance sur cette course à laquelle je ne suis pas habitué.

Sur quelle partie technique as-tu axé tes dernières semaines d’entraînement (plutôt le fond, le sprint…) ?
Je dois bien l’avouer, lors de mes séances d’entraînement, on effectue la plupart du temps un travail général, on essaie de rien laisser de côté. Si je devais donner un axe de travail pour la dernière période, je dirais qu’il y a eu beaucoup de travail sur de l’endurance et de la résistance à des intensités différentes pour préparer les efforts demandés par mes courses des Championnats de France. Mais j’ai bien progressé en sprint et j’espère concrétiser cela par une bonne performance au 100m.

Ta prochaine échéance sera les Championnats d’Europe à Glasgow début août, c’est un facteur de motivation à l’entrainement ?
Oui j’y pense très souvent dans les moments difficiles. Je pense à une médaille que je pourrais aller chercher cet été qui serait véritablement une consécration de ma saison pour moi. Après ça reste compliqué de s’y projeter sans être qualifié. Je ne veux pas reproduire les mêmes erreurs que l’année dernière après les Championnats d’Europe où ça avait été une complète désillusion. Maintenant je prends les choses étape par étape pour ne pas me laisser influencer par des objectifs trop lointains encore.

Si on te parle de Tokyo, tu n’y penses pas trop encore ?
Evidemment, les Jeux c’est toujours dans un coin de ma tête, je ne peux pas le nier car cela reste pour moi le plus gros objectif. Mais c’est vrai que je mettais un petit peu perdu à viser trop loin et à oublier les étapes intermédiaires pour accomplir ses objectifs. Cette année j’ai remis les objectifs en place saison par saison.

 Interview réalisée par Charline Squitiero