Theo Lepage (CSBJ) : « À cœur de finir sur une belle note contre Aubenas »

C’est la fin ! C’est le dernier match de cette saison régulière de Fédérale 1 élite. Pour finir cette exercice 2017/2018, les ciel et grenat accueillent l’équipe d’Aubenas pour finir par un beau derby. Les ardéchois sortent d’une très belle performance et auront à coeur de valider leur maintien à Bourgoin. De leur côté, les berjalliens vont tout faire pour finir en beauté pour ce dernier match de la saison et pour rendre hommage à Julien Janaudy et à la femme de Martyn Lombard décédée récemment. Avant cette rencontre, Theo Lepage s’est confié à #LSD.

Le CSBJ reçoit Aubenas pour finir.. Un derby ! Ce sont toujours des matchs qui ont une saveur particulière ?
Forcément, il y a une saveur particulière ! Ce vendredi c’est la rencontre de plusieurs évènements. Il y aura l’école de Rugby à l’honneur. C’est aussi un hommage à Julien Janaudy et Joannes Lombard (femme de Martyn Lombard) qui nous ont quitté brutalement. Ce match aura forcément une saveur particulière en tant que derby, d’autant que nous avons à cœur de finir sur une belle note pour remercier tous nos supporters et les personnes qui nous ont soutenu depuis le début de cette saison.

Aubenas est une équipe réputée solide, quel sera le mot d’ordre pour ce match ?
Aubenas a connu un début de saison compliqué, mais a su également montrer un visage complétement différent lors de certaines rencontres notamment la dernière en date face au VRDR.De notre coté, on a su muscler et varier notre jeu. Malgré certaines défaites dans cette seconde moitié de saison, l’esprit est là. On arrive à mettre notre jeu en place et mettre à mal toutes les équipes même à l’extérieur. Avec tout ses ingrédients réunis, ça nous promet un beau match, avec comme mot d’ordre comme notre capitaine Bogdan (NDLR : Leonte) nous a dit, « finir avec les honneurs ».

On imagine que vous aurez à cœur de finir sur une belle note devant votre public qui est resté fidèle tout au long de la saison..!
On va mettre tout ce qu’il faut pour remercier la fidélité de nos supporters. De l’envie, de l’agressivité, du jeu seront au rendez-vous ! On souhaite laisser une bonne image à ceux qui viendront ‪ce vendredi soir‬, séduire les curieux, et leur donner rendez-vous la saison prochaine, afin de revenir nombreux pour une nouvelle saison avec le CSBJ !

Deux nouveaux présidents sont arrivés avec Henri-Guillaume Gueydan et Paul Ebeyer. Ce changement  semble être un vrai renouveau pour le CSBJ ?
Oui l’arrivée d’Henri-Guillaume Geydan, de Paul Ebeyer et de leur équipe a apporté une véritable vague de renouveau. On sent une équipe saine qui se met en place, avec un regard humble sur le club mais tout en étant ambitieux. Sur le côté sportif, mené par notre capitaine, on a su construire une incroyable cohésion. Certains sont sur le départ, mais un noyau fort restera en place, et le staff a pour désir de garder cette osmose qui règne entre nous. L’alchimie de ces deux facettes est forcément de bonne augure pour la saison prochaine.

A titre personnel, vous avez enchaînez les feuilles de matchs en obtenant la confiance du staff qui vous défini comme étant un garçon « impliqué ». Quelques mots sur cette saison sportive et aussi humaine avec cette équipe du CSBJ ?
Les joueurs travaillent fort pour pouvoir enchainer les matchs. Pour mon poste, il a fallu jouer entre les formes physiques de chacun, tout en gardant une concurrence saine. Cette saison fut clairement une vraie aventure humaine. J’ai trouvé ici des garçons justes exceptionnels. Il y avait un beau mélange entre anciens et jeunes, des leaders comme Bogdan Leonte, Mathieu Nicolas, les Campeggia qui ont su resserrer les troupes dans les moments de doute, avec derrière une troupe de soldat qui ne rechignent pas aux tâches ingrates. C’est une vraie équipe de copains que j’ai trouvé ici, qui, malgré les marasmes que le club, est toujours rester soudé. J’ai retrouvé ici les valeurs célèbres du rugby.