#N3F L’USSE prend sa revanche contre Lyon, Voiron rate le coche en Drôme

Ce week-end, les rouges et noires se déplaçaient dans le Rhône pour défier l’entente UODL de Lyon. Les filles d’Yvain Pellissier et de Thierry Lacousse n’ont pas tremblées. Ces dernières, qui avaient perdu le match aller, voulaient en découdre pour remettre l’église au centre du village. Au terme d’un match rondement mené, les Saint-Egrèvoises se sont imposées 27-18. Une belle victoire qui vient confirmer la forme des iséroises après le match nul décroché contre le leader Saint-Flour la semaine passée (23-23). Ce succès permet à l’USSE de remonter provisoirement sur la dernière marche du podium, tout en restant à égalité de points avec Porte de l’Isère, une équipe que les promus de nationale 3 accueilleront la semaine prochaine pour une rencontre qui s’annonce palpitante.

 

Chloé Lacousse: “ Il nous manquait Karine (Casagrande ndlr) notre leader, on avait quand même à cœur de faire une performance sans elle. C’était un match compliqué, contre les dernières du championnat qui n’avaient gagné que contre nous. On a su appliquer les consignes, malgré une entame de match difficile nous avons rapidement retrouvé nos fondamentaux : une défense solide et des montées de balles. On a profité du fait que l’adversaire n’avait qu’une remplaçante. On aurait dû largement faire mieux au niveau du score mais nous avons pêché en attaque, secteur de jeu où l’on manque encore beaucoup d’efficacité et d’application en règle générale. C’est une victoire mais c’est loin d’être un gros match comparé à la prestation que nous avons faite contre Saint-Flour la semaine précédente. Ce n’était pas un match abouti de toute part, quand tu prétend à la montée en N2, tu te dois d’être impeccables contre les dernières du championnat, ça doit être sans doute mon côté perfectionniste, qu’on a toutes par ailleurs ! “

 

Les Voironnaises ont quant à elles buté à l’Etoile Beauvallon. Les iséroises se sont inclinées 20 à 27 après être revenu à 1 petit point des drômoises à 10 minutes de la fin du match. Cette victoire permet aux Beauvallonnaises de revenir à égalité de points avec Voiron (32). Les filles de Jasmin Djukadovic et de Didier Papassin perdent une place au classement et se place septième après cette défaite. Les joueuses de l’AL Voiron HB devront se classer au pire huitième au terme de la saison pour prétendre à la montée en nationale 2.

 

Didier Papassin: “On était parti à Beauvallon avec des ambitions. Le match à été accroché tout le long. Nous sommes revenus à un but à 10 minutes de la fin puis on s’est effondré. On a buté sur la gardienne puis on prend un 6-0 qui nous tuent. On est extrèmement déçu, ça s’est joué en 10 minutes, le score final ne reflète pas le match. La fin de saison va être compliquée car le classement est très serré, on va serrer les boulons et rajouter un entraînement cette semaine. Il nous reste trois matchs à la maison, il faut les gagner.