#Pré-nationale : l’ABC Domène tout proche de la montée en N3

L’Amicale Basket Club de Domène est actuellement 2ème du championnat de pré-nationale. À 4 journée de la fin de la saison, les Domènois ont gagné 19 de leurs 24 matchs. Ce bilan comptable très positif pourrait être encore meilleur si l’ABCD avait remporté son dernier match face à Cognin (84-71) la semaine dernière. Un résultat qui fait mal comme précise Adel Allouti, le directeur sportif du club : « La défaite à Cognin et la perte du goal-average ont fait du mal. C’est un vrai coup dur » Malgré cette défaite, les Domènois peuvent toujours espérer évoluer en nationale 3 la saison prochaine. « Officiellement il y a que le premier qui monte. Mais comme on est 14 et non 12 dans la poule, on entend dire que le deuxième peut monter aussi. Après, il faut compter sur un faux pas de Cognin » annonce le directeur sportif. Pour espérer croire en la montée, Domène devra s’appuyer sur sa force : son collectif.  « Notre gros point fort c’est la solidarité et le travail. Tous les joueurs ont adhéré au projet des coachs Dimitri Pontif et Amir Dinar. Ils ont été sérieux et se sont investis aux entraînements » explique Adel Allouti. Parmi le groupe élargi d’une quinzaine de joueurs, les Dauphinois peuvent compter sur l’apport de leur capitaine Vincent Mendy. Ancien joueur pro, il apporte son expérience dans les moments importants.

Être prétendant à la montée n’est pas une nouveauté pour les pensionnaires de Coubertin. Après une exceptionnelle saison 2011-2012 ponctuée par le titre de champion de pré-national, les Domènois ont joué un an en national 3. Mais 5 ans plus tard, le niveau a changé précise le directeur sportif qui faisait également partie de l’épopée « La poule est beaucoup plus forte. Que ce soit au niveau basket et tactique tout a progressé. Cette année ce sont la rigueur et la solidarité qui font la différence ».

Face à Porte de l’Isère ce samedi, ils auront besoin d’être solidaire pour s’imposer comme à l’aller face aux fortes individualités adverses. Pour se faire, les joueurs du président Gérard Mezzadri peuvent toujours s’appuyer sur leur formidable public. « Notre public est une force, ils pèsent à domicile. Il y avait 150 personnes à Cognin et ils ont mis une grosse ambiance » précise Adel. Quoi qu’il en soit, les Isérois se sont promis de bien terminer la saison et de gagner ces 4 derniers matchs. C’est tout ce qu’on leur souhaite.