Un GF38 à deux visages se rapproche de la Ligue 2

Le GF38 recevait Béziers ce samedi au Stade des Alpes pour le compte de la 30ème journée de National 1. Les hommes de Guégan se sont imposés 2-0 face à la formation héraultaise.

Le début de match est dominé par les visiteurs. Ils se procurent une grosse occasion dès la 8ème minute de jeu. La reprise de Kante est détournée à bout pourtant par Maubleu. La défense composée de Guegan, Bengriba, Walongwa et Dady Ngoy est prise de vitesse par les longs ballons adverses. Les cartons jaunes des latéraux Daddy N’goy et Ugo Guégan à la 18ème et 20ème illustrent les difficultés des Grenoblois qui sont systématiquement pris à revers sur les côtés. Les Biterrois se procurent une deuxième très grosse occasion à la 36ème. À la suite d’une mauvaise passe de Jessy Benet, Aboubakary Kante se présente seul face à Maubleu mais il tergiverse trop et ne parvient pas à armer sa frappe. Cette grosse occasion est suivie quelques minutes plus tard d’une deuxième. Brice Maubleu se retrouve en un contre un face à Kante, sa frappe enroulée est détournée par le pied gauche du gardien. Les absences de Vandenabeele et Mayembo se font ressentir du coté de Grenoble. Les Isérois sont très friables défensivement et inoffensifs en attaque. Il faut attendre la 43ème minute pour que Grenoble se procure sa première grosse occasion. L’enroulé de Jessy Benet passe au-dessus de la transversale de Macedo. A la mi-temps, le GF38 a montré son pire visage à domicile depuis le début de l’ère Guégan.  Les Grenoblois sont dominés et n’ont même pas cadré une frappe.

 

Conscient des problèmes défensifs de son équipe, Olivier Guégan change son dispositif. Le GF38 passe en 3-5-2 avec Guégan, Bengriba et Walongwa en défense centrale. Elogo et Daddy anime les côtés. Grenoble se réveille peu à peu. Après un beau mouvement, Benet se présente dans la surface de réparation à la 48ème mais sa frappe est détournée en corner. À la suite de ce coup de pied arrêté, la tête de Florian Sotoca passe à côté du cadre. Les Grenoblois sont plus mordants et gagnent les duels. Après une passe en profondeur pour Malek Chergui, le nouvel entrant à la place de Boussaha, transmet la balle à Sotoca qui se fait balancer dans la surface. L’arbitre de la rencontre n’hésite pas et indique le point de pénalty. Arsène Elogo ne tremble pas – malgré les nombreuses provocations des joueurs de Béziers – et transforme le penalty. Ce but transcende les joueurs d’Olivier Guégan. A la 73ème Selim Bengriba, à la suite d’un très beau coup franc de Jessy Benet, trouve de la tête le petit filet de Macedo. Les joueurs du GF38 mènent de deux buts à 20 minutes  de la fin du match. Les pensionnaires du Stade des Alpes gèrent la fin de match et s’imposent finalement 2-0. Avec cette victoire Grenoble retrouve la seconde place du classement et peut espérer jouer en Ligue 2 la saison prochaine.