A Lanester, le GSMHGUC visera le Carton plein!

Énormes martinéro-grenoblois qui ont emporté un duel importantissime face à un autre VAP, Angers. Les lumières de la Proligue scintillent plus intensément. Après une semaine de repos bien mérité, c’est un nouveau déplacement au programme des joueurs isérois. Direction Lanester pour aller défier le dernier de la classe. Le GSMHGUC cherchera à aligner une sixième victoire consécutive dans ces PlayOffs. Après leur démonstration face à Angers, il ne peut en être autrement.

Le GSMHGUC en impose à Angers!
Devant au tableau d’affichage tout le long du match, c’est en patron que les protégés du président Chabannes se sont imposés à Angers. Pourtant, le colosse isérois a vacillé autour de la cinquantième minute de jeu, quand son avantage de quatre unités a fondu comme neige au soleil, dégringolant à +1, avec une possession angevine à venir. Heureusement, le «mur» Yvan Clot sort le grand jeu et un double arrêt décisif enraye la «romatada» angevine. La défense dauphinoise, l’arme fatale rouge et blanche, resserre alors les boulons. L’orage passe. Le GSMHGUC l’emporte 27 à 25. C’est beau! Aziz Benkahla nous parle de cette belle victoire: «Comme toujours face à un VAP, la partie fut compliquée. D’autant plus qu’Angers avait déjà perdu à domicile face à Strasbourg et il n’avait plus trop le droit à l’erreur. Nous avons réalisé un match solide. Nous faisons le break en début de partie et arrivons à conserver un écart de trois à quatre buts tout le match. Cet avantage nous fait beaucoup de bien. Ensuite, nous arrivons à gérer plus ou moins bien. Quant ils reviennent à un but, sans affolement, nous réussissons de nouveau à faire une petite différence.» L’entraîneur rouge et blanc est satisfait des trois points, mais il garde son équipe sous pression, lui trouvant des axes de progression: «Nous avons manqué de réalisme parfois et avons encore beaucoup de choses à améliorer en défense comme en attaque. Pour le reste, d’une manière générale, nous avons été très solides dans tous les compartiments du jeu. Cette victoire est belle car elle est méritée.»
Cette performance à Angers, confirme s’il en est, le statut de favori du GSMHGUC pour l’accès à la ProLigue. Les joueurs isérois ont fait un grand pas vers le monde professionnel. Maintenant, il faut confirmer ce bond en avant en franchissant une autre marche, plus petite semble t-il, mais tout aussi importante, Lanester.

Résultats de la cinquième journée des PO
Angers 25-27 GSMHGUC
Villeurbanne 30-30 Lanester
Gonfreville 33-33 Strasbourg
Amiens 20-21 Valence
Cette cinquième journée marque un tournant pour le GSMHGUC. Outre sa prestation haut de gamme à Angers, Strasbourg a partagé les points à Gonfreville. Le GSMHGUC creuse le trou et prend seul les commandes du championnat de National 1.

Classement après la cinquième journée (la sixième en réalité, les deux premières journées ont été jouées en phase régulière)

Les dauphinois comptent deux, quatre et six points d’avance sur Strasbourg, Angers et Valence (les autres VAP), mais aussi un goal-average particulier favorable sur chacun. Soit un joker en poche sur les alsaciens, deux sur Angers et trois sur Valence. Quand on sait que les joueurs dauphinois, invaincus cette saison à domicile en championnat, recevront quatre fois lors de la phase retour contre deux déplacements…Les effluves de la Proligue planent sur le GSMHGUC. Il ne faudrait pas qu’elles fassent tourner les têtes!

Programme de la sixième journée des PlayOffs
Lanester-GSMHGUC
Strasbourg-Villeurbanne
Amiens-Angers
Valence-Gonfreville

Duel des extrêmes!
Le GSMHGUC doit valider sa bonne forme en s’imposant chez le dernier de cette poule de National 1, Lanester. Avec cinq revers et deux nuls, l’équipe du Morbihan ne semble pas armer pour faire tomber les alpins. Aziz Benkahla préfère être prudent: «Lanester a réalisé de belles performances et certains résultats prouvent que c’est une équipe de qualité. Nous ne devons pas tomber dans le piège du match facile, ne pas se relâcher. Lanester est maintenue. Leurs joueurs vont évoluer l’esprit libéré et feront tout pour être les premiers à faire tomber le leader.» Et oui, la rançon du succès…Le challenge de tous sera de s’offrir le scalp martinéro-grenoblois. Comme Aziz Benkahla l’évoquait précédemment, le résultat nul arraché par Lanester sur le parquet strasbourgeois (27-27) prouve que ce match ne sera pas une partie de plaisir. Pour rappel, le club alpin avait concédé une de ses deux défaites en phase régulière en Alsace. Le GSMHGUC ne se déplacera donc pas la fleur au fusil. L’entraîneur isérois saura le rappeler à ses joueurs: «Nous devons jouer notre jeu et conserver notre dynamique. Nous possédons certes des jokers mais devons les conserver les plus longtemps possibles. Nous ferons donc abstraction du classement et jouerons ce match comme une finale.» Sage décision émanant du coach martinéro-grenoblois. Certainement la meilleure façon de ne pas se prendre les pieds dans le tapis.

Le GSMHGUC est en passe de conforter sa position de leader. Sur le papier, la partie semble facile. Sur le papier seulement…Le sport c’est le terrain! Attention donc à ne pas trébucher à Lanester. Après un tel départ, ce serait vraiment regrettable!

Lanester-GSMHGUC, Samedi 14 avril, 18h30, Gymnase Jean Zay, Lanester