Deux joueurs du RC Seyssins se lancent dans un projet humanitaire

Théo Audinos et Julien Ajavon sont amis et coéquipiers au sein du RC Seyssins. Généreux sur le terrain comme dans la vie, les deux hommes ont souhaité dédier un peu de leurs temps cet été pour se consacrer à une mission humanitaire autour du rugby auprès d’enfants au Bénin. Julien Ajavon nous parle de ce joli projet. 

Julien, comment ce projet est né ?
Cette idée nous est venue d’abord parce qu’on aime beaucoup voyager avec Théo. On réfléchissait à une destination pour cet été et on s’est dit « Pourquoi pas en humanitaire ? » On n’a jamais mené un projet comme ça et comme on a toujours aimé aider les autres et jouer au rugby, on s’est dit que c’était un bon moyen de faire le « mix » entre les deux. On a trouvé des associations qui sont déjà en place en Afrique, on les a contactées et finalement on va intervenir pour l’une d’elles qui s’appelle « Rugby pour tous » cet été pendant trois semaines du 15 juillet au 4 août à Cotonou au Bénin. Depuis, un autre collègue – Yoann Wothor – nous a rejoint dans le projet même si lui ne joue pas au rugby (rires). 

img_1340

Vous savez déjà ce que vous allez mettre en place lors de votre voyage ?
On y travaille. On veut mettre en place quelque chose qui développerait les valeurs du rugby comme la solidarité et l’entraide. Comme les enfants jouent déjà au rugby, on a trouvé des jeux et des activités extra-rugby comme la création d’une fresque qu’ils réaliseront tous ensemble. On ne sait pas encore véritablement le nombre d’enfants qu’on encadrera mais l’association travaille avec une école donc on s’attend à en avoir beaucoup.

img_1339

Vous avez lancé une cagnotte sur Internet pour financer votre projet qui malheureusement a dû mal à se remplir… Vous arrivez à trouver de l’aide ?
Le FCG nous a contacté pour nous donner des jeux de maillots et des ballons des années précédentes pour qu’on puisse les amener sur place et les transmettre aux enfants. Mis à part ça, on essaye de se débrouiller comme on peut. On a organisé une soirée en février dernier pour essayer de récolter des fonds, on vend des crêpes tous les dimanche de match à Seyssins et on organise des repas après les entraînements et les week-ends où on ne joue pas. On aimerait bien organiser une seconde soirée courant mai vu que la première s’était bien passée.
En tout cas, nous sommes preneurs de tout type d’aide. Du don d’affaires de rugby (chasubles, maillots, casques etc…) au don d’argent, ça servira forcément et fera des heureux.

Si vous souhaitez contribuer à ce beau projet, vous pouvez faire un don en cliquant ici.