GF38-Metz ESAP: la chasse aux doutes!

En s’inclinant dans le temps additionnel à Vendenheim, sa seconde défaite d’affilée, les féminines du GF38 ont fortement compromis leurs derniers espoirs de montée. A moins que…Pour l’heure, la seule préoccupation des iséroises est de stopper cette spirale négative en renouant avec la victoire. La venue du dernier ESAP Metz semble une belle opportunité.

Les journées se suivent et se ressemblent…
On joue la 92 ième minute de jeu à Vendenheim quand Océane Closset, néo alsacienne, transfuge d’Albi (D1) lors du mercato hivernal, vient doucher la formation iséroise. Encore un but dans les arrêts de jeu, comme la semaine d’avant dans le gard. Nicolas Bach revient sur cette seconde défaite d’affilée: «Il y avait du mieux par rapport à Nîmes mais cela reste insuffisant dans le contenu et les changements de rythme. Même si nous avons eu la possession du ballon, nous n’avons eu que très peu d’occasion et finalement la victoire de Vendenheim n’est pas volée». Fair play le coach dauphinois. A trop vouloir gagner, Grenoble a peut-être laissé échappé les points du nul? Le technicien alpin l’admet mais précise: «Nous voulions absolument nous imposer pour éviter que les équipes de tête ne prennent le large». C’est loupé! Il est clair que ces deux contre performances sont un sacré coup de frein aux ambitions dauphinoises. Nicolas Bach ne veut plus entendre parler de montée mais espère une remise en cause de son groupe, lui en premier chef: «On ne peut pas perdre deux fois de suite contre des équipes du bas de tableau sans se poser des questions. J’assume ma part de responsabilité et j’espère que tout le monde fera sa propre introspection».

Classement après 14 journées

Place Nom Pts J G N P Bp Bc Diff

1

Saint-Etienne

34

14

11

1

2

34

7

27

2

Dijon

34

14

11

1

2

31

10

21

3

Nancy

29

14

9

2

3

44

14

30

4

Grenoble

28

14

9

1

4

25

12

13

5

Toulouse

25

14

7

4

3

31

16

15

6

Yzeure

21

13

6

3

4

23

14

9

7

Vendenheim

19

14

6

1

7

18

17

1

8

Aurillac Arpajon

11

14

3

2

9

16

51

-35

9

Montauban

10

13

3

1

9

16

37

-21

10

Nîmes

10

14

3

1

10

19

38

-19

11

Ambilly

8

14

2

2

10

13

39

-26

12

Metz ESAP

8

14

2

3

9

11

26

-15

Certes, le GF 38 traverse une mauvais passe. Trois équipes sont devant les iséroises mais elles ne sont pas non plus à l’abri de contre-performances. Il reste encore 24 points à prendre et surtout, Grenoble recevra Saint-Etienne, Dijon et Nancy. Autre motif d’espoir, la saison dernière, le GF38 avait terminé sa saison en boulet de canon, revenant de neuf à deux points de la première place! Il n’y en a que six à remonter…

Programme de la quinzième journée
Grenoble-Metz ESAP
Dijon-Toulouse
Aurillac Arpajon-Saint-Etienne
Montauban-Nancy
Vendenheim-Nîmes
Ambilly-Yzeure

Metz, candidat idéal à la relance?
Dernier, six défaites et deux nuls sur les huit derniers matchs, l’ESAP Metz semble la ciblé parfaite pour se relancer côté grenoblois. Une équipe qui ne compte cependant que deux points de retard sur le premier non relégable, Nîmes. Les messines essaieront de créer la surprise et combler ce léger déficit en Isère. D’autant plus qu’elles possèdent comme fait d’arme un résultat nul sur la pelouse de Nancy. Une nouvelle rencontre piège donc…Nicolas Bach vise la victoire mais surtout «faire le plein de confiance». Le coach grenoblois détaille: «Nous devons régler nos problèmes défensifs. Nous avons encaissé six buts contre des équipes du bas de tableau (Ndlr Ambilly 2 buts, Nîmes 3 buts, Vendenheim 1 but), soit presque autant que sur notre première partie de saison. On ne peut pas espérer grand chose en continuant comme ça. Nous devons impérativement retrouver notre équilibre défensif». Metz tombe donc à point nommé? Le coach alpin ne se préoccupe pas de l’adversaire: «Peu importe finalement. Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes. Le point positif est que Metz est une équipe joueuse. Côté négatif, elle joue sa survie. Nous allons pouvoir jouer avec moins de pression et chercher à prendre du plaisir». Prendre les matchs les uns après les autres, gagner et espérer!

Nîmes, Vendenheim, Metz. Jamais deux sans trois? Non, la série doit cesser…«Grenoble doit retrouver ses vertus et ses valeurs» dixit Nicolas Bach. Et comment! Le GF38 a l’occasion de se relancer face au dernier de la poule. Sortir la tête de l’eau dans un premier temps. Ensuite, il sera temps de retrouver de l’ambition…

GF38-ESAP Metz, Dimanche 11 mars, 13h00, Stade Paul Bourgeat, Gières