Najib Tebay (Entraîneur OC Eybens) : « Que le meilleur gagne ! »

Samedi prochain, l’ES Manival Saint-Ismier reçoit l’OC Eybens dans le cadre de la treizième journée de Régional 3. Malgré ce contexte de derby avec deux équipes aux formes diamétralement opposées, les deux entraîneurs Anthony Di Tommaso pour l’ES Manival et Najib Tebay pour l’OC Eybens, s’attendent à un match serré entre deux formations qui se connaissent par cœur.

Najib Tebay (Entraîneur OC Eybens) : « C’est un match particulier pour ma part parce que j’affronte une des rares personnes que je considère comme mon grand frère dans le monde du football. Ils sont dans une situation difficile, pourtant ils ont un super groupe et un encadrement de qualité. On reste sur 7 victoires sur nos 8 derniers matchs avec un match abouti face à Bourgoin et un match d’hommes à Decines. On y va sans pression particulière, on y va dans le rôle de favori, on va tout faire pour rêver jusqu’à la fin de la saison même si on est conscient de revenir sur Veauche ou l’Etrat sera difficile, mais on sera peut-être arbitre pour les deux équipes car on les joue toutes les deux…. Que le meilleur gagne. Quoi qu’il arrive, Manival se maintiendra à la fin de la saison car Tony est un lion et il ne lâchera rien. »

 

11204454_1697052753947151_7061773629336401431_n

 

 

 

 

 

 

Anthony Di Tommaso (Entraîneur ES Manival) : « Ça sera un match difficile pour nous. Nous devons nous sortir de ce bas de classement. En plus, il faut composer avec les blessés et absents. Maintenant ça ne reste qu’un match de foot avec deux équipes dont beaucoup de personnes se connaissent et pour certains, qui ont même évolué ensemble sous d’autres couleurs… Après il y aura certainement un gagnant et un perdant… Tant que ça reste correct. Eybens est sur une belle dynamique depuis pas mal de matchs. Pour ce qui me concerne, je reste sur des résultats pas très satisfaisants sur l’ensemble de ce championnat dus à pas mal de détails et dont je prends la responsabilité mais je reste très confiant dans mon groupe. Même diminué il règne une bonne ambiance et c’est grâce à cela que nous allons nous en sortir cette année et du coup faire taire toutes les critiques en tout genre qui nous suivent et qui ne veulent qu’une chose, c’est qu’on descende. Mais dites vous bien je ne vous ferai pas ce plaisir messieurs les médisants ! On fera le point en fin de saison ».