Le HBC2E regoûte à la victoire, l’USSE et Voiron chutent à l’extérieur

Week-end mitigé pour les filles dauphinoises en handball. Si le HBC2E a retrouvé la victoire en Nationale 2, les clubs de Saint-Egrève et de Voiron, pensionnaires de Nationale 3, se sont quant à eux inclinés.

Nationale 2

Le HBC2E a enfin gagné ! Plus de trois mois après leur dernière victoire, les blanches et bleues se sont imposés 29-26 contre Colmar. Un succès qui fait du bien et qui place l’entente Echirolles-Eybens dixième, à deux longueurs de la huitième place.

Flavie Hernicot (DC HBC2E) : « On sort d’une période compliquée, nous sommes passées à côté de beaucoup de matchs à notre portée. Nous avons cherchés des réponses en équipe, et depuis quelques semaines, la situation s’améliore. Cette victoire fait du bien, on a montré qu’on avait du caractère et que l’on est capable de faire des belles choses. Dans deux semaines nous allons à Achenheim. C’est une équipe qui a le même style de jeu que nous, avec de jeunes joueuses. Ca va être tendu.”

Nationale 3

Les filles de Saint-Egrève se sont inclinées ce week end d’un seul but à Beaune, 24-25. Après une première mi-temps très partagée (10-11), les rouges et noires ont eu du mal à se remettre dans le match et ont couru après le score toute la seconde période. L’USSE reste troisième de cette poule 7 mais pourrait se voir rattraper par Saint-Genis en cas d’une autre défaite la semaine prochaine contre Meximieux et d’une victoire des Saint-Genois.

Anne-Sophie Uvietta (gardienne, capitaine de l’USSE) : “Nous n’avons pas été solides en défense. C’est pourtant notre point fort habituellement. Nous avons pris beaucoup de buts à travers mais malgré cela on colle au score à la mi-temps. Le début de la seconde période a été catastrophique, on prend quatre contre attaque de suite. En fin de match on a un sursaut d’orgueil mais cela n’a pas suffi. On n’a pas joué à notre niveau.”

Dans la poule 8, Voiron s’est également incliné, défaite 24-15 contre l’Union Pays d’Aix Bouc. Les filles de Didier Papassin sont actuellement huitièmes, à trois points de la zone relégable.

Didier Papassin (entraîneur Voiron) : “Après le match de Clermont, Solène Ferrigioni s’est blessée. C’est une joueuse de premier plan, cela nous a donc handicapé. Nous avons fait un non match. Pourtant nous avions bien commencé la partie mais nous avons mis trop de tirs sur les poteaux. L’Union Pays d’Aix Bouc est une équipe qui monte vite les balles et l’on s’est vite fait débordé.”