Nîmes-GF38: Du soleil, trois points et une belle opération?

Cap au sud pour les joueuses grenobloises qui ont du ronger leur frein pendant plus d’un mois en championnat et une dernière victoire 4-2 face à Ambilly, le 14/01. La faute à une météo capricieuse et une rencontre annulée sur la pelouse du FC Vendenheim. Heureusement, un tour de coupe de France face à Rodez a permis de garder le rythme. Pour cette quatorzième journée de championnat, le GF38 va croiser le fer avec une équipe à la lutte pour son maintien: Nîmes. Victoire impérative pour rester au contact du leader actuel Dijon, et peut-être même grappiller…

Résultats de la treizième journée
Dijon 2-0 Yzeure
Montauban 3-3 Metz ESAP
Vendenheim-GF38: reporté (25 février)
Aurillac Arpajon 1-1 Nancy
Saint-Etienne 4-2 Toulouse
Ambilly 2-2 Nîmes

«Un week-end de perdu ». C’est Nicolas Bach qui s’exprime ainsi. Effectivement, deux jours loin de Grenoble, pour rien au final. Encore plus décevant quand on voit les résultats des concurrents directs. Dijon tient le coup tandis que Saint-Étienne fait de la résistance. Tout juste Nancy qui commence à décrocher, au moment d’affronter Dijon, pas forcément le bon moment pour l’entraîneur isérois: «Ce résultat nul face à Aurillac leur a peut-être ôté tout espoir de montée». A voir…
Avant toute chose, les grenobloises ne doivent compter que sur elles-mêmes. Nicolas Bach le sait bien: «On regarde nos performances, ensuite si nos concurrentes font des erreurs, tant mieux». Et le coach grenoblois de rappeler les objectifs comptables à court terme: «faire le plein afin de rester au contact des équipes de tête et être bien placé pour le money time lors de la réception des gros». On croise les doigts…

Classement après 13 journées

Place Nom Pts J G N P Bp Bc Diff

1

Dijon

34

13

11

1

1

31

9

22

2

Saint-Etienne

31

13

10

1

2

32

7

25

3

Grenoble

28

12

9

1

2

24

8

16

4

Nancy

26

13

8

2

3

43

14

29

5

Toulouse

22

13

6

4

3

27

15

12

6

Yzeure

21

13

6

3

4

23

14

9

7

Vendenheim

16

12

5

1

6

17

15

2

8

Montauban

10

13

3

1

9

16

37

-21

9

Metz ESAP

8

13

2

3

8

11

25

-14

10

Aurillac Arpajon

8

12

2

2

8

12

46

-34

11

Nîmes

7

12

2

1

9

15

34

-19

12

Ambilly

5

13

1

2

10

12

39

-27

S’imposer, il le faudra, car conséquence de ce match reporté, les grenobloises reculent au classement. Une rencontre qui se jouera finalement le dimanche 25 février, un moindre mal pour le technicien grenoblois: «Nous avions un trou de deux weekend après Nîmes, nous n’en n’aurons qu’un, ce qui permettra d’enchaîner. Au vu des conditions météo, on préfère finalement jouer un peu plus tard dans la saison». Tout va donc rentrer dans l’ordre d’ici peu.
Oui, mais avant de mettre à jour leur calendrier,le GF 38 descend dans le sud pour aller défier les nîmoises. Une équipe qui après avoir connu la première division (2015-2016) lutte pour ne pas descendre. Tout va tellement vite dans le football. Les gardoises, après une série de sept défaites de rang, entrevoient à nouveau la lumière. Leurs deux dernières sorties se sont soldées par une victoire à domicile face à Montauban (2-1) et un résultat nul à Ambilly (2-2). Certes, des équipes de bas de tableau, mais la spirale négative est cassée. Mais encore, lors de l’ouverture du championnat, les gardoises ne s’étaient inclinées que un but à zéro face l’ogre dijonnais. Tout ne sera donc pas simple sur l’annexe du stade des Costières. Nicolas Bach le sait bien: «Ce sera compliqué car Nîmes joue sa survie. Je n’oublie pas aussi le match aller où nous l’avions emporté seulement 1-0. Leur bloc bas et compact nous avait gêné. Sans réussir à faire le break, nous étions restés exposés jusqu’au bout». Le technicien alpin tempère néanmoins: «Les filles possèdent toutes les cartes en mains pour gagner ce match, à condition d’êtres à leur meilleur niveau, sérieuses et efficaces».

Programme de la quatorzième journée
Nîmes-GF38
Nancy-Dijon
Yzeure-Montauban
Metz ESAP-Ambilly
Toulouse-Aurillac Arpajon
Saint-Etienne/Vendenheim

Une quatorzième journée qui verra donc l’AS Nancy Lorraine abattre une dernière carte face au leader Dijon. Si les coéquipières de la meilleure buteuse de seconde division, Marlyse Ngo Ndoumbouk (21 buts) avaient la bonne idée de s’imposer, elles rendraient un fier service aux grenobloises et relanceraient par la même occasion le suspense dans cette poule B de seconde division. A noter que l’attaquante nancéienne était absente lors du dernier résultat nul de son équipe face à Aurillac. Sera t-elle sur pied dimanche? On l’espère. Sa présence ou non peut influer grandement le résultat final…Des supputations qui n’ont pas lieu d’être si Grenoble ne fait pas le boulot. «A nous de nous imposer en premier lieu» conclut sagement Nicolas Bach.

Il devrait faire beau à Nîmes ce dimanche. Encore plus que la météo, une victoire offrirait le sourire aux iséroises, qui pourront attendre sereinement le résultat de Dijon. L’accent sera mis sur l’efficacité, offensive et défensive, gage de réussite au plus haut niveau. Le voyage à «Nîmes, la ville avec un accent» s’y prête. Attention tout de même au crocodile nîmois, à la lutte pour sa survie, et prêt à saisir sa proie, surtout si elle manque de prudence…

Football Féminin Nîmes Métropole-GF38, Dimanche 18 février, 15h00, Stade des Costières (Annexe), Nîmes