Après Strasbourg, le GSMHGUC conclut à Semur-en-Auxois: D’un extrême à l’autre!

Il régnait un parfum de PlayOffs samedi soir à Néruda, un parfun de seconde division…Le GSMHGUC avait coché la réception de Strasbourg depuis belle lurette dans son agenda. Il n’a pas manqué son rendez-vous. Une victoire pleine d’autorité 33-24 et voilà les protégés du président Chabannes qui réalisent la belle opération face à l’autre VAP de la poule. Cerise sur le gâteau, le club dauphinois reprend son fauteuil de leader. Une place honorifique qu’il ira défendre ce week-end chez la lanterne rouge bourguignonne, le dernier match avant les PlayOffs, les vrais…

Les absents on toujours torts…Les chanceux présents à Néruda samedi soir ont certainement assisté à la prestation la plus aboutie des hommes d’Aziz Benkahla cette saison. Quelques jours avant le match le coach isérois avait prévenu: «Tout le monde est prêt à en découdre». Il ne croyait pas si bien dire!
Cela a débuter dans le couloir des vestiaires, la détermination se lisait dans les regards des gladiateurs martinéro-grenoblois, quelques secondes avant d’entrer dans l’arène. Les accolades étaient viriles, le groupe soudé, et le besoin de communier, ensemble, présageait d’une fin heureuse…
«Il faut bien montrer l’exemple» nous dira le Capitaine Samy Bendjaballah tout sourire devant son vestiaire, à l’issue de la victoire. Et l’exemple en défense, le numéro deux isérois l’a montré, son visage marqué en atteste: lèvres ouvertes (coup de coude) et bel hématome sur le front. Du haut de ses 36 ans, ses adversaires directs ont pris une leçon de courage et de dévouement. C’est toute la défense martinéro-grenobloise qui a suivi son sillage et fait bloc devant un Yvan Clot des grands soirs (14 arrêts). Douze pitbulls enragés qui n’ont rien lâché, rien.
Et que dire de l’attaque martinéro-grenobloise, elle qui avait parfois du mal à soutenir la comparaison avec son bloc arrière. Une maîtrise physique, technique et tactique, à l’image de son chef d’orchestre Marius Randrianthseheno qui a impulsé le tempo. Les martinéro-grenoblois ont fait preuve de maturité et de vista. Pour preuve, une gestion intelligente du chronomètre avec beaucoup de buts en fin de possession, de ceux qui font mal à une défense et au moral…
Il faudrait tous les citer tellement ils ont été énormes. Ryadh Souid, par exemple, qui avait à cœur de se racheter du match aller «où je n’avais pas été bon» témoignera t-il ou encore Yannis Jourdan dont le bras n’a jamais tremblé. L’arrière gauche du GSMHGUC racontera «avoir pris énormément de plaisir ce soir» tandis que le portier Yvan Clot parlera, comme beaucoup «d’un match référence».
Oui, il est là le match référence du GSMHGUC, le match qu’il faudra reproduire en PlayOffs…Si tel était le cas, on voit mal ce qui empêcherait le club dauphinois de frapper à la porte de la Proligue.
Aziz Benkahla a bien évidemment apprécié cette victoire à sa juste valeur : «C’est un match complet dans l’ensemble, certainement le plus aboutie de la saison. C’était positif au niveau de la défense, de l’attaque, du sérieux et de l’implication. Cette victoire est une réelle satisfaction même s’il y a toujours moyen de faire mieux». Le coach dauphinois est exigeant et c’est tant mieux. Tout reste encore à faire!

Résultats de la treizième journée
GSMHGUC 33-24 Strasbourg
Chambéry 31-21 Epinal
Belfort34-25 Semur en Auxois
Torcy 36-32 Sarrebourg

Classement après treize journées:

 

ÉQUIPES

Pts

J

G

Nuls

P

Buts +

Buts –

Diff

1

GRENOBLE SMH/GUC

34

13

10

1

2

378

333

45

2

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL

33

13

9

2

2

421

367

54

3

SARREBOURG MOSELLE SUD

28

13

7

1

5

392

394

-2

4

TORCY HANDBALL MARNE LA VALLEE

26

13

6

1

6

422

420

2

5

BELFORT AUHB

26

13

6

1

6

344

349

-5

6

EPINAL HB

23

13

4

2

7

344

369

-25

7

CHAMBERY SAVOIE HB

21

13

3

2

8

375

404

-29

8

H.B.C. SEMUR-EN-AUXOIS

17

13

1

2

10

348

388

-40

Grenoble en a profité pour reprendre son bien délaissé lors de la défaite à Belfort. Le GSMHGUC, au sommet du classement, ça en jette!

Programme de la quartorzième journée
Semur-en-Auxois/GSMHGUC
Strasbourg-Torcy
Epinal-Belfort
Chambéry-Sarrebourg

Semur, un déplacement pour du beurre?
Il faudra aller finir le boulot en Bourgogne, un match qui n’a aucun enjeu, si ce n’est terminer premier de sa poule et attaquer les playoffs sur une dynamique positive. On voit mal comment le GSMHGUC, après une telle démonstration pourrait trébucher. Semur a connu la défaite à 10 reprises pour une victoire et deux résultats nuls (dont un à domicile contre Strasbourg). Aziz Benkahla voit en cette confrontation «un match de préparation pour continuer nos Playoffs qui ont débuté face à Strasbourg, mais aussi une rencontre qui va permettre de gérer les bobos dans l’effectif et donner du temps de jeu à ceux qui en ont moins». Il faudra éviter de tomber dans le piège de se voir trop beau trop tôt, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain! Heureusement, le technicien Aziz Benkahla veille aux grains : «Nous devons faire fructifier la confiance engrangée et continuer à avancer avec un maître mot, l’humilité» Oui, l’humilité, cette valeur qui sied aux grandes équipes!

La superbe prestation du GSMHGUC face aux strasbourgeois demande confirmation. Une contre-performance ferait tâche pour cet ultime match de phase régulière. Il va donc falloir faire le job face au dernier Semur-en-Auxois, dernière répétition avant la générale, avant les luttes finales…

HBC Semur-en-Auxois/GSMHGUC, Samedi 03 février, Gymnase municipal, Semur-en-auxois