GSMHGUC-Strasbourg: Demain commence aujourd’hui…

Fin de la trêve, le club dauphinois retrouve les parquets pour l’avant dernier match de la phase régulière. Le GSMHGUC reçoit Strasbourg, le leader. Un duel entre deux équipes déjà qualifiées pour la poule haute. Un bon match amical pour la reprise après la trêve des confiseurs? Détrompez-vous. Ce match est le plus important de la phase régulière. Au delà de la première place en jeu, surtout honorifique, cette rencontre, face à l’adversaire qui l’accompagnera en PlayOffs, va déterminer le crédit de points du GSMHGUC en Poule Haute. Un succès et les Rouge et Blanc équilibre les comptes, une défaite et Strasbourg, un des quatre prétendants à la ProLigue, creuse le trou. Victoire plus qu’impérative donc !

Le règlement est ainsi fait. Les résultats entre les deux premiers de la phase régulière sont conservés lors de la phase de Playoffs. Comme le GSMHGUC a perdu d’une unité à Strasbourg, dans ce micro classement de la poule haute, il compte dèjà deux points de retard sur les alsaciens. Strasbourg pourra donc se permettre de venir en Isère l’esprit libéré avec une idée d’exploit en tête. La pression est clairement sur les épaules martinéro-grenobloises, «une pression positive» ajuste Aziz Benhahla, l’entraîneur alpin, qui s’explique : «Pression positive dans le sens où nous allons débuter une nouvelle phase et que la précédente s’est bien passée. Nous avons à cœur de bien lancer 2018 et d’enclencher une bonne dynamique».
Petit retour en arrière pour resituer l’importance de ces oppositions directes entre futures équipes qualifiées. La saison passée, avec une défaite à domicile face à Nice et et un match nul sur les bords de la Riviera, le GSMHGUC s’était rendu en PlayOffs avec un petit point. Un maigre point synonyme de dernière place au classement. Les protégés du président Chabannes avaient du chasser derrière les autres VAP de la poule et n’avaient aucun droit à l’erreur. On vous laisse imaginer si le compteur était vierge…les chances de montée seraient belles et bien entamées. Les dauphinois seraient derniers avec quatre points de retard sur Strasbourg et peut-être autant sur Angers. Bref, ce match est capital.
Pour éviter ce scénario catastrophe, un seul mot d’ordre, s’imposer. Aziz Benkahla est le premier conscient de l’importance que revêt ce duel au sommet: «On va dire qu’il est capital pour lancer la seconde phase. Cette réception marque pour nous le début des Playoffs».
Autre point qui peut influer au final…Si les dauphinois avaient la bonne idée de s’imposer avec deux buts d’écart «on serait pas mal du tout» souffle le dernier rempart isérois, Yvan Clot. Une remarque pertinente. Le GSMHGUC serait alors, en cas d’égalité en PlayOffs, devant Strasbourg au goal average particulier (défaite 25-24 à l’aller)…Un détail qui pourrait avoir son importance au moment du décompte final.

Classement après douze journées

 

ÉQUIPES

Pts

J

G

Nuls

P

Buts +

Buts –

Diff

1

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL

32

12

9

2

1

397

334

63

2

GRENOBLE SMH/GUC

31

12

9

1

2

345

309

36

3

SARREBOURG MOSELLE SUD

27

12

7

1

4

360

358

2

4

TORCY HANDBALL MARNE LA VALLEE

23

12

5

1

6

386

388

-2

5

BELFORT AUHB

23

12

5

1

6

310

324

-14

6

EPINAL HB

22

12

4

2

6

323

338

-15

7

CHAMBERY SAVOIE HB

18

12

2

2

8

344

383

-39

8

H.B.C. SEMUR-EN-AUXOIS

16

12

1

2

9

323

354

-31

Programme de la treizième journée
GSMHGUC-Strasbourg
Chambéry-Epinal
Belfort-Semur en Auxois
Torcy-Sarrebourg

Starsbourg, c’est l’équipe en grande forme du moment. Les alsaciens, après un début de saison toussotant, ont trouvé la bonne carburation. Une défaite lors de la seconde journée face à Belfort puis un résultat nul face au dernier Semur-en-Auxois lors de la journée suivante, et les strasbourgeois ont enchaîné huit succès de rang avant de partager les points avec leur meilleur « ennemi » Sarrebourg lors du dernier acte. Aziz Benkahla se remémore le match aller: «Nous avions perdu d’un but face à une très belle équipe. Nous étions présents dans l’engagement et le combat mais avions commis trop d’erreurs individuelles. L’objectif sera de conserver la même détermination en corrigeant ces erreurs individuelles».
De son côté, le GSMHGUC vient de perdre deux fois consécutivement. La première juste avant la trêve, dans un match de Coupe « pour du beurre » face au leader de Lidle Star Ligue, Montpellier. Une défaite avec les honneurs. La seconde c’était lors de la dernière journée de championnat, à Belfort. Une équipe compliquée à jouer qui aura réussi à avoir le scalp des deux VAP, sur ses terres doubistes. L’entraîneur isérois veut surtout retenir «la belle prestation face à Montpellier où nous avons montré un plus joli visage que contre Belfort». Le GSMHGUC doit aussi renouer avec la victoire pour faire le plein de confiance avant d’arriver en poule Haute. En guise de mise en bouche, les Rouge et blanc ont disposé d’Annecy-le-Vieux (N2) en match amical 41-28. Aziz Benkhala a apprécié cette reprise: «C’était une rencontre sérieuse. Nous avons pu travailler des points que nous avions ciblé. Il y a eu des buts, de la rotation, c’était intéressant».
Niveau effectif, c’est avec un groupe au complet que les martinéro-grenoblois entameront ce choc face à Strasbourg. Les organismes sont reposés mais les joueurs impatients de refouler les parquets. Aziz Benkahla confirme: «Tout le monde est sur le pont, prêt à en découdre».

Face à Montpellier, la Halle Néruda, pleine à craquer, a rugi. Il en faudra de même ce samedi soir contre Strasbourg. Le GSMHGUC aura aussi besoin de son huitième homme pour s’imposer. Il y a des matchs dans une saison qui valent plus chers que d’autres, beaucoup plus chers. La réception de Strasbourg entre dans cette catégorie. Les joueurs du GSMHGUC le savent…A eux de jouer, à eux de gagner!

GSMHGUC-Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace handball, Samedi 27 janvier, 20h30, Halle Pablo Néruda, Saint Martin d’Hères