Grenoble s’impose à Rodez. Et là, y’a rien?

Dans le duel au sommet du championnat National, le GF 38 a frappé un grand coup en s’imposant 2-0 sans trembler chez le premier Rodez. Grenoble est nouveau leader du championnat.

Boum! On joue la dixième minute de jeu au stade Paul Lignon de Rodez. Les débats sont équlibrés. Sotoca renverse le jeu pour « Harou »Abou Demba qui provoque et place une frappe lucarne opposée. Splendide! Grenoble a fait le plus dur, il mène 1-0. Les isérois font le jeu tandis que Rodez cherche à contrer. Peine perdue. Le GF 38 est supérieur et double la mise à la 39′ minute de jeu sur…pénalty. Arsene Elogo vainc le signe indien. Après six échecs consécutifs dans cette épreuve, le milieu de terrain grenoblois frappe fort à ras de terre, 2 -0. Le public grenoblois peut souffler.

Seconde période, Rodez revient avec de meilleures intentions mais la défense grenobloise fait bloc. Les espaces s’ouvrent dans le défense ruthénoise mais Grenoble manque de justesse dans le dernier geste. Le temps s’égrène en la faveur des Bleu et Blanc qui gère en costaud cette fin de match.

A noter, une très belle partie de foot dans un très bel état d’esprit. Comme quoi, l’enjeu ne tue pas forcément le jeu. Grenoble a montré sa solidité à l’extérieur en gagnant pour la huitième fois d’affilée. La formation iséroise s’est imposé en patron. Le championnat est encore long mais le GF 38 a envoyé un sacré signal à la concurrence. Il faudra compter avec Grenoble pour l’accession. Le nouveau leader (à la différence de buts avec Rodez) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. A confirmer à domicile face à Boulogne… En attendant, Bravo!