Rodez AF-GF38: Grenoble sur son 31?

Le GF38 s’est qualifié avec brio sur le terrain du Gazelec et il vient de frapper deux grands coups sur le marché des transferts. Les feux des projecteurs sont donc tournés sur Grenoble. La magie a opéré. Le club dauphinois doit désormais se tourner vers son objectif premier : le championnat. C’est une confrontation importante au plus haut point, digne d’un seizième de finale de coupe de France, qui attend les dauphinois. Cette première journée des matchs retours leur offre un déplacement chez le leader Rodez, premier avec 3 points d’avance. L’occasion est belle de revenir à 31 points et partager le fauteuil du leader. Sur ses terres de surcroît! Puisque Grenoble aime voyager…

PI

EQUIPE

PTS

JO

G

N

P

F

Bp

Bc

Diff

1

RODEZ AVEYRON F

31

16

9

4

3

0

23

14

0

9

2

RED STAR FC

28

16

7

7

2

0

20

11

0

9

3

GRENOBLE FOOT 38

28

16

7

7

2

0

18

11

0

7

4

SO CHOLET

25

16

7

4

5

0

31

24

0

7

5

USL DUNKERQUE

24

16

6

6

4

0

24

20

0

4

6

ENTENTE SSG

23

16

5

8

3

0

20

21

0

-1

7

LYON DUCHERE AS

21

16

5

6

5

0

13

15

0

-2

8

PAU FC

21

15

5

6

4

0

25

21

0

4

9

STADE LAVALLOIS

20

16

4

8

4

0

17

17

0

0

10

AS BEZIERS

20

16

4

8

4

0

16

18

0

-2

11

MARSEILLE CONSOLAT G

19

16

5

4

7

0

16

22

0

-6

12

CHAMBLY FC

18

16

4

6

6

0

17

16

0

1

13

USCL

18

15

5

3

7

0

17

22

0

-5

14

US CONCARNEAU

15

16

3

6

7

0

16

19

0

-3

15

LES HERBIERS VENDEE

15

16

3

6

7

0

17

24

0

-7

16

BOULOGNE USCO

15

16

3

7

6

0

15

20

1

-5

17

US AVRANCHES MSM

13

16

3

4

9

0

17

27

0

-10

Le leader vacille
Samedi soir, les dieux du foot étaient grenoblois. En plus de la qualification en poche, deux bonnes nouvelles sont tombées du ciel, enfin plus précisément de Rodez et de Lyon Duchère. La première, le résultat nul flatteur du Red Star chez les rhodaniens. Il évite que les franciliens ne prennent de l’avance sur les grenoblois. La seconde, et celle là, elle est excellente, Rodez est tombée à domicile. Les aveyronnais, menés au score, croyaient bien avoir fait le plus dur en revenant à égalité, sauf que Marseille Consolat a frappé au bout du bout des arrêts de jeux. Olivier Guégan fait le constat qu’il est difficile de s’imposer chez soi : «Rodez, sur ses cinq derniers matchs, c’est trois défaites dont deux à domicile et deux victoires. C’est dur pour tout le monde à la maison, les équipes qui se déplacent sont bien organisées et ferment le jeu». Grenoble, chez lui, concède des nuls. «Quand tu ne peux pas gagner, il faut savoir ne pas perdre» rappelle Olivier Guégan… Une défaite ruthénoise qui change la donne. Au lieu des six points d’avance promis par tous, Rodez n’en compte plus que trois, soit à une défaite de ses poursuivants. Ah, avec quelques penaltys transformés côté bleu et blanc, les positions seraient certainement inversées… C’est donc un match à six points qui attend le GF38 ? Olivier Guégan corrige : «Il ne vaudra que trois points comme tous les autres. Après c’est vrai qu’en cas de défaite le trou serait fait, mais en cas de victoire…» La belle affaire!
Perdre chez soi, cela arrive mais quand la décision se fait à l’ultime minute de jeu, le moral en prend un coup. C’est donc un leader groggy qui recevra Grenoble. Mais gare à la bête blessée, sa réaction est imprévisible. En tout cas, le GF38, loin de son Stade des Alpes, ira chercher ce qu’il réussit le mieux à l’extérieur : gagner. Les clés du match résideront encore dans la capacité des isérois à bien défendre et surtout à être efficaces devant le but. Olivier Guégan affine : «Rodez va garder sa philosophie de jeu, comme lors du match aller. Leur bloc équipe sera bas et leurs attaquants se projetteront vite vers l’avant. Il faudra que l’on soit intelligent et mature pour nous imposer. Surtout il faudra faire un beau match. Si nous jouons bien au foot, nous ferons un résultat».

Du sang neuf ?
Mais attention, si Grenoble a recruté Alharbi El Jadeyaoui et Lahkdar Boussaha, le club aveyronnais n’est pas en reste non plus. Il vient de se faire prêter un joueur de Ligue 2 dont le nom rappelle des mauvais souvenirs aux grenoblois, un certain Michel Ramon. Celui qui avait bien aidé le Béziers de Florian Sotoca à ravir la première place et le National à Grenoble… C’était lors de la saison 2014/2015. Un pied gauche hors pair à surveiller de près. Si Lakhdar Boussaha sera absent de ce déplacement (non qualifié), Alharbi El Jadeyaoui devrait être du voyage : «On attend sa qualification qui devrait intervenir jeudi. Pour le moment, on le prépare comme s’il allait jouer» confie le technicien bleu et blanc. Il pourrait profiter de la blessure de Malek Chergui, auteur d’une très belle entrée en Corse, et forfait pour Rodez. Puissent les garçons grenoblois s’inspirer des féminines du GF38 où, pour sa première apparition sous ses nouvelles couleurs, Luce Ndolo Ewele a trouvé le chemin des filets. Les iséroises (secondes ex æquo) l’ont emporté à Dijon, leader de sa poule. Un heureux présage? Puisqu’on parle de présage, le duel Grenoble/Rodez aura aussi sa version féminine. Echange de politesse oblige, aux grenoblois de montrer la voie à suivre aux féminines…

Grenoble avec des certitudes
Le GF38 sort d’une probante victoire sur la pelouse du Gazelec Ajaccio. Le moral à l’extérieur est au beau fixe. Olivier Guégan a bien entendu apprécié ce succès: «Nous avons réalisé un match de costauds, avec une grande force de caractère et surtout de la qualité dans le jeu. Après la coupure de dix jours, réaliser une telle performance en Corse, c’est encourageant pour la suite». Le coach isérois voulait offrir «une belle affiche» à ses supporters. Pour le coup, il faudra repasser, mais surtout «passer» face à Bielsheim (N3) en seizième de finale. Un match prévu le mardi ou mercredi après la réception de Boulogne. Une date qui finalement tombe relativement bien puisque le championnat national fera relâche le week-end suivant. Les joueurs du GF38 devront «faire respecter la hiérarchie» comme le souligne leur entraîneur qui désormais ne se concentre que sur le championnat. Et il vaut mieux refermer cette belle parenthèse et ne pas se laisser happer par la coupe de France, cette vieille dame qui peut être maléfique… Remember l’après qualification face à l’OM. Olivier Guégan veille aux grains : «Aucun risque. Le groupe est posé, avec du caractère. Nous jouons tous les matchs avec la même volonté. Et puis, c’est très intéressant de surfer sur cette performance de treize matchs sans défaite.» La quartorzième, doublée d’une huitième victoire d’affilée à l’extérieur (Marseille Consolat, Lyon duchère, Les Herbiers en championnat, Valleiry, Chasselay, Annecy et le Gazelec Ajaccio en coupe), aurait fière allure…

Programme de la dix-septième journée
Rodez-GF38
Dunkerque-Avranches
Concarneau-Béziers
Entente SSG-Laval
Les Herbiers-Chambly
Pau-Lyon Duchère
Créteil-Marseille Consolat
Red Star-Cholet (samedi 13 janvier)

Il y a des matchs qui comptent plus que d’autres dans une saison. Même s’il restera encore du temps, ce déplacement à Rodez est une rencontre à gagner, ou en tout cas à ne pas perdre. Mais puisque s’imposer loin du Stade Des Alpes fait partie des mœurs actuels, autant en profiter. Allez Grenoble, il est l’heure de retourner au charbon, l’heure des braves! Les strass et paillettes de la coupe de France peuvent bien attendre…

Rodez Aveyron Foot-Grenoble Foot 38, Vendredi 12 janvier, 20h00, Stade Paul Lignon, Rodez