Amazones, toujours le même « t’aime »

Les années se suivent et se ressemblent pour les Amazones…Pour leur première sortie en 2018, les grenobloises ont prolongé leurs bonnes habitudes de l’an 2017: gagner.

Ce dimanche, dans ce match de rattrapage de la septième journée du Challenge Armelle Auclair,ce sont les joueuses de l’ovalie caennaise, ex pensionnaires de l’Elite, qui ont subi les foudres des grenobloises. Une victoire compliquée face une très belle équipe, 16-12, deux essais partout.

Les Amazones débutent cette partie pied au plancher et investissent le camp normand. Claudia Gallin conclut le travail, 3-0 (5′). Les débats s’équilibrent, les grenobloises commettent quelques fautes de main prejudiciables. Dix minutes avant la pause, Charline Lambin profite d’un bon travail de Maele Filopon et aplatit en coin, 8-0 (33′). Les normandes reviennent dans le camp grenoblois et vont scorer juste avant la pause par Boisseau, 8-5, score à la mi-temps.

En début de seconde période, la dynamique est normande. Violaine chavance écope d’un carton jaune pour plaquage haut (46′). Les caennaises en profitent pour inscrire un essai collectif, 8-12 (49′). Les Amazones sont piquées au vif et reviennent par Claudia Gallin, 11-12 (55′), puis repassent devant grâce à un essai d’Alycia Martin, 16-12 (64′).

Les Alpines sortent les barbelés  et préservent leur maigre bien. Lesdiguières pousse et vibre derrière ses protégées qui échoueront à quelques centimètres d’un troisième essai.

Les Amazones ont vacillé mais le colosse n’est pas d’argile. Bravo! On va les aimer encore plus fort en 2018.