FCG Amazones-Caen: Le goût et la couleur du Top 8…

Ce duel de la septième journée du challenge Armelle Auclair aurait du se jouer le 10 décembre dernier, mais la neige persistante sur Lesdiguières a reporté les débats. Ce sera donc la première sortie des Amazones en 2018, et quoi de mieux que cette superbe affiche pour démarrer la nouvelle année. Caen, reléguée de l’Elite s’en va défier le FCG, finaliste malheureux de seconde division. Un duel aux fortes allures de Top 8…

Le FCG sur son 101…
Décidément, le banc grenoblois a du mal avec les chiffres. Au Stade Français notamment, le doute portait sur le nombre d’essais inscrit par les Amazones. Quatre? Cinq? Le FCG avait-il alors empoché le BO? Face à Nanterre, l’interrogation (futile certes) concernait le score. 94-0, 101-0? Il faut dire que les grenobloises ont enfilé les essais comme des perles et il fallait tenir une comptabilité serrée pour noter les 15 touchers en but. Le staff alpin, à l’issue de la partie, tenait à relativiser ce succès face à une équipe handicapée par de nombreuses blessures mais Cristian Spachuk, l’entraîneur des avants avait apprécié «l’envie constante de bien faire des grenobloises qui malgré tout avait des choses à améliorer». Perfection quand tu nous tiens! Claudia Gallin, la capitaine des Amazones, revient sur cette belle victoire : «Nous sommes bien entendu satisfaites du résultat. Nous avions l’intention de bien finir 2017, et ce fut réalisé de belle manière. Au-delà du nombre de points inscrits, nous avons marqué quasiment autant d’essais en première mi-temps qu’en seconde, et ce malgré les rotations. C’est positif car nous avons réussir à maintenir notre niveau de jeu pendant 80 minutes».

Résultats de la huitième journée
FCG 101-00 Nanterre
Caen-Rueil Malmaison : reporté au 28/01/2018
Stade Français 34-12 Chilly Mazarin
LOU 18-24 Rouen

Duel de cadors!
Sitôt la partie terminée, les Amazones, pourtant en vacances, se tournaient vers ce match en retard, ce choc face à l’Ovalie Caennaise. Une affiche décalée qui forcément change la donne dans le programme de reprise des grenobloises. Cristian Spachuk confirme : «Les vacances ont été écourtées. Les filles ont retrouvé le chemin des terrains dès le 2 janvier». Et il faut bien ça pour arriver affûtées et à 100% face aux caennaises, certainement les plus sérieuses concurrentes des grenobloises, en compagnie du Stade Français. Emmanuel Pellorce sait que «les trois équipes ont des niveaux similaires». Pour autant, Claudia Gallin n’appréhende pas spécialement cette partie : «Je le prends comme tous les autres matches que nous avons à jouer, sans se focaliser sur notre adversaire. Cette confrontation nous offre la possibilité de nous jauger et de nous étalonner face à une ancienne équipe de Top 8. On va voir si nous sommes capables d’évoluer au niveau supérieur. Je pense que nous allons assister à une belle partie entre des équipes de haut de tableau». La capitaine grenobloise est sereine mais déterminée. Selon elle, les clés du match résideront «dans notre capacité à rester performantes pendant 80 minutes et dans la solidarité et le combat». Et Claudia Gallin de préciser : «Le rugby passe par là.» Oui, le combat, élément clé du rugby, d’autant plus quand on est une Amazone…

Classement à l’issue de la huitième journée

Equipes pts J G N P + Dif E+ E- PP Pun BO BD CB
1

Grenoble

33 7 7 0 0 346 23 323 48 4     5 0 21
2

Stade Français

28 8 6 0 2 202 101 101 33 14 3 1 12
3

Caen

23 6 5 0 1 169 53 116 24 8     3 0 11
4

Rouen

21 8 4 0 4 187 108 79 28 14 2 3 9
5

LOU

14 8 3 0 5 108 165 -57 18 25 1 1 -2
6

Nanterre

12 8 3 0 5 83 318 -235 10 48 0 0 -8
7

Chilly Mazarin

10 8 2 0 6 92 203 -111 16 31 1 1 -6
8

Rueil Malmaison

1 7 0 0 7 13 229 -216 2 35 0 1 -15

Des blessées et des sélectionnées
Le groupe grenoblois sera amoindri pour ce duel au sommet. Au rayon des bonnes nouvelles, seule la vaillante Margaux Donzel fera son retour sur le banc des remplaçantes. Sa blessure aux cervicales n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ce qui ne sera pas le cas de l’expérimentée pilier Marine Camoin, touchée à une épaule et indisponible plusieurs semaines. Juliette Gaggioli, la troisième ligne aile grenobloise, sera elle aussi absente pour cette belle affiche. Une équipe grenobloise qui paye de surcroît un lourd tribu à la sélection tricolore. Si Emeline Gros et Maele Filopon seront bel et bien présentes sur le pré de Lesdiguières, il n’en sera pas de même pour Suzie Brozda, Aude Constans et Linda Hafsa. Les trois internationales U20 seront en stage de préparation avec l’équipe de France (contre deux joueuses côté caennais) et feront défaut au groupe grenoblois. Où quand Grenoble se mue en fournisseur de talents pour la mère patrie…

La composition grenobloise
Le XV de départ : Elisa Guiguet, Céline Espit, Zoé Paquet – Mathilde Cretinon, Emilie Mathieu – Camille Monnet, Céline Ducamin, Emeline Gros – Philippine Mias, Claudia Gallin (Cap) – Violaine Chavance, Mallaury Chatron, Maëlle Filopon, Charline Lambin – Fanny Incorvaia
Les remplaçantes : Margaux Donzel, Elisa Aragno, Alexia Mathonnet, Mathilde Messa, Alyssia Martin, Coline Baillon, Alexane Royannais

Comme une célèbre boisson gazeuse, l’affiche FCG-Caen a la couleur du Top 8, le goût du Top 8, mais ce n’est pas du Top 8…Enfin peut-être plus pour bien longtemps. En effet, deux équipes qui aspirent à rejoindre rapidement l’élite vont se défier dans l’antre grenobloise. Qui remportera ce duel haut de gamme ? Réponse demain. Pour débuter cette nouvelle année, Lesdiguières va vibrer, comme jamais…

FCG Amazones-Ovalie Caennaise, Dimanche 07 janvier 2018, 13h30, Stade Lesdiguières, Grenoble