Volley : Le VB Romans soutient S. Camara suite aux événements à Halluin, les nordistes réagissent également

C’est par le biais d’un communiqué transmis par le club que le VB Romans a réagi et apporté son soutien à Salimata Camara. Victime de « propos à caractère injurieux et discriminatoire » ce week-end à Halluin, la jeune romanaise a décidé « d’engager une procédure afin que de tels agissements soient sanctionnés ». De son côté, le club d’Halluin a réagi ce mercredi considérant les accusations « d’une extrême gravité ». L’affaire sera donc maintenant dans les mains des commissions en charge des dossiers.

Les deux clubs ont réagit à cette affaire : 

  • Philippe Galant (Président VB Romans) : « C’est totalement inadmissible ce qu’il s’est passé. Impossible pour le club de laisser passer de tels propos à caractère raciste et injurieux. C’est pourquoi nous avons décidé de soutenir Salimata CAMARA dans sa demande d’engager une procédure afin que de tels agissements soient sanctionnés. Cela fait d’ailleurs tristement écho aux attaques à caractère raciste survenues il y a quelques semaines à peine à l’encontre du joueur tourangeau, Nathan Wounembaina. A cette occasion, la ministre des Sports, Laura Flessel avait à juste titre rappelé que « Le racisme n’a de place ni dans le sport, ni ailleurs. » Le public est là pour supporter son équipe, pas conspuer son adversaire et encore moins ça. L’ensemble du club apporte son soutien indéfectible aux membres concernés et j’en appelle à chacun à faire preuve de sang-froid et de maîtrise dans son expression et son comportement. »
  • Eric BRILLEMAN président du HVM : « Suite aux accusations d’une extrême gravité, portées par une joueuse du Volley-ball de Romans, appuyée par son club, contre notre entraineur, Monsieur Seguin, et deux de nos joueuses de l’équipe Elite, notre club qui n’avait pas souhaité s’exprimer dans un premier temps afin de laisser les instances sportives et judiciaires prouver notre bonne foi en toute sérénité, se trouve aujourd’hui dans l’obligation de réagir. En effet, face à la déferlante de propos haineux générés par la publication aussi maladroite que diffamatoire de Melle Camara, la joueuse accusatrice, sur le réseau social Facebook et le communiqué officiel du club de Romans confortant la théorie de celle-ci et qui par sa communication inopportune amène notre club sur un terrain que nous ne pourrons tolérer : le RACISME ! Le volley existe depuis près de soixante ans à Halluin. Il a toujours porté haut les valeurs humaines, la tolérance, la bienveillance et le respect de chacun. Dans notre histoire, le racisme n’a jamais eu sa place dans notre club et jamais nous ne le laisserons s’immiscer par l’intermédiaire de qui que ce soit. Comme nous ne pourrons jamais accepter que l’on salisse Halluin Volley Métropole en diffusant des informations mensongères concernant ses licenciés.  Nous avons confiance en notre entraîneur Elite et éducateur au club, Monsieur Seguin, ainsi qu’à nos deux joueuses qui par leur gentillesse, leur joie de vivre et leur professionnalisme ont été exemplaire depuis leur arrivée en début de saison. Nous nous portons garant de leur bonne conduite et avons l’assurance que notre entraîneur et ses joueuses n’ont prononcé aucunes paroles discriminatoires à l’encontre de Melle Camara, ce que nous démontrerons aisément. Nous sommes d’ailleurs impatients de pouvoir plaider notre cause afin d’être lavé de toutes ces insinuations nauséabondes dont notre club est la cible actuellement. Nous demanderons également des comptes concernant le comportement de certaines personnes lors de cette rencontre du 16/12/2017. Car s’il est bien évident que le racisme n’a pas sa place et surtout pas dans le sport, il en va de même pour toutes formes de violence (insultes, menaces et coups). Nous ferons preuve d’intransigeance avec les personnes qui s’emploient à ternir l’image de notre club en colportant des contrevérités. Le racisme n’a pas sa place dans notre société ! Le racisme ne passera pas par Halluin ! Le mensonge non plus ! »