Belfort-GSMHGUC : Encore un petit effort!

Après sa belle victoire face à son poursuivant Sarrebourg 29-23, le GSMHGUC a quasiment assuré sa place en PlayOffs. Pour avoir l’esprit tranquille et valider définitivement son billet, il manque un point, un seul. Ce sera l’objectif du déplacement en Franche-Comté. Et tant qu’à faire, autant viser la victoire, c’est dans l’ADN du GSMHGUC, gagner…

Vingt minutes !
C’est le temps laissé par les protégés du président Chabannes à leurs adversaires, vingt minutes d’espoir. Ce fut le cas face à Chambéry qui a tenu tête jusqu’au tiers du match, et bis répétita contre Sarrebourg où les martinéro-grenoblois creusèrent un premier petit trou (+2, puis +3 à la pause). Ensuite, que ce soit en Savoie ou à Néruda, les Rouge et Blanc ont géré en gardant un écart oscillant entre quatre et cinq buts. Pour cela, les dauphinois peuvent s’appuyer sur une défense intraitable, où les duels « claquent ». Trouver un angle de tir se paie au prix d’une haute lutte pour les adversaires des Rouge et Blanc. Quand enfin ils y parviennent, c’est la doublette infernale, Maxime Aicardi ou encore Yvan Clot, sur un petit nuage face à Sarrebourg (17 arrêts dont une superbe triple intervention), qui terminent le travail. Aziz Benkhala a bien entendu apprécié la performance de son équipe  : « Sans parler de match référence, c’est une confrontation où nous étions appliqués, une partie qui est dans la lignée de nos derniers matchs, où nous avons été costauds en défense et réalistes en attaque. » Le coach alpin résume cette rencontre en quelques mots : « Après un début équilibré, nous avons interdit tout espoir à notre adversaire. » Sarrebourg, qui jouait sur ce match son avenir en PlayOffs, aura eu le mérite de ne pas déposer les armes, mais n’a pu que constater les dégâts. Le GSMHGUC était trop fort. A l’issue de la partie, les alsaciens ne manquaient pas d’éloge à l’égard de la prestation des Rouge et Blanc, avec un clin d’oeil appuyé à l’ancien de la maison, Lucas Limouzin, « la machine » ou encore le numéro 18 isérois, Ryadh Souid : « le meilleur pivot de N1 », sans oublier Marius Randrianthseheno « qui nous avait fait très très mal au match aller ».
L’ancien limougeaud, longtemps écarté des parquets suite à une grosse entorse à la cheville (le 14 octobre face à Strasbourg), a pu participer à la victoire de son équipe en inscrivant un but. Sa première prise de balle et une « communion » avec le cuir en disait long sur sa joie de retrouver les parquets. Marius Randriantseheno n’a rien perdu de son explosivité, assurément un plus pour l’attaque dauphinoise. Une ligne offensive qui est tombée elle aussi sur un très bon Sven Horvat, avant de prendre petit à petit la mesure du portier sarrebourgeois. Le travail de l’ombre de pivot grenoblois Ryad Souid (3 buts) a permis d’ouvrir des espaces à ses partenaires, des brèches dans lesquelles se sont engouffrés Ivan Lazic et Lucas Limouzin, 7 buts chacun, (dont quatre des cinq premières réalisations dauphinoises pour l’arrière droit isérois). Hakim Malek (5 buts) a fait très mal aux mosellans en « breakant » plusieurs fois en solo. Quant à David Ampère, il a complété le travail avec brio en faisant trembler les filets à quatre reprises, imité par son partenaire Yannis Jourdan qui a inscrit deux buts.
Aziz Benkhala est conscient d’avoir réalisé la bonne opération du soir : « Et Même s’il manque encore un point, le plus gros de cette première phase est réalisé, et de belle manière. »
Une attaque qui sourit, une défense intraitable… le GSMHGUC a trouvé la bonne carburation. De bon augure pour la suite.

Résultats de la onzième journée
GSMHGUC 29-23 Sarrebourg
Chambéry 24-29 Belfort
Torcy-Marne la Vallée 31-27 Semur-en-Auxois
Strasbourg 37-26 Epinal
Classement après onze journées :

 

ÉQUIPES

Pts

J

G

Nuls

P

Buts +

Buts –

Diff

1

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL

30

11

9

1

1

364

301

63

2

GRENOBLE SMH/GUC

30

11

9

1

1

322

283

39

3

SARREBOURG MOSELLE SUD

25

11

7

0

4

327

325

2

4

TORCY HANDBALL MARNE LA VALLEE

22

11

5

1

5

363

356

7

5

BELFORT AUHB

20

11

4

1

6

284

301

-17

6

EPINAL HB

19

11

3

2

6

291

315

-24

7

CHAMBERY SAVOIE HB

16

11

2

1

8

318

357

-39

8

H.B.C. SEMUR-EN-AUXOIS

14

11

1

1

9

297

328

-31

Finir le travail à Belfort
Une suite qui passe par un déplacement Franche-Comté avant la réception de Montpellier en coupe de France et l’importantissime accueil de Strasbourg au mois de janvier. Aziz Benkhala ne se concentre que sur Belfort, «  le reste attendra» confiera t-il. Effectivement, il manque un petit point au GSMHGUC pour assurer mathématiquement sa présence en poule haute, et encore, il faudrait que Sarrebourg gagne ses trois derniers matchs…Mais bon, le sport réserve parfois des surprises. Joris Del Negri, l’intraitable défenseur Rouge et Blanc le sait : « Il va falloir être sérieux pour aller chercher les points manquants. » Son entraîneur enchérit : « Nous n’allons pas à Belfort avec des demi-intentions, nous allons nous déplacer comme toujours, pour gagner. »
Belfort donc, bien calée dans le ventre mou du championnat, quatre victoires, un nul pour cinq défaites. Un déplacement largement dans les cordes des coéquipiers de Samy Bendjaballah. « Prudence » tempère l’entraîneur dauphinois. Au match aller, les belfortains avaient causé des soucis au GSMHGUC. Une victoire très serrée, 25-23. L’entraîneur alpin n’a pas oublié : « C’est une équipe qui nous avait accroché à domicile, une équipe difficile à jouer. » Le coach martinéro-grenoblois s’attend donc «  à un match compliqué, encore à un gros combat contre une équipe qui aura à cœur de briller dans sa jolie salle et devant son chaud public. Belfort vient de gagner à l’extérieur à Chambéry. Il faudra être solide pour ramener les trois points. » La victoire tant attendue permettrait aussi de préparer au mieux la réception de Montpellier en coupe ? Aziz Benkhala le concède : « C’est important d’accueillir cette grosse écurie avec l’esprit libéré côté championnat ».

Programme de la douzième journée
Belfort/GSMHGUC
Sarrebourg/Strasbourg
Semur-en-Auxois /Chambéry
Epinal/Torcy-Marne la Vallée

En cette fin d’année 2017, le GSMHGUC a l’opportunité de valider définitivement son billet pour les PlayOffs. Il faudra assurer face à Belfort et conserver la dynamique positive. Les victoires appellent les victoires? Il sera temps ensuite de faire la fête et de rêver d’exploit face à Montpellier…

Belfort-GSMHGUC, Samedi 09 décembre, 20h15, Le Phare, Belfort