N3M : L’USSE arrache le match nul face au HBC Loriol

Ce dimanche après-midi, l’USSE Handball recevait le HBC Loriol dans le cadre de la 8ème journée de championnat de National 3 Masculine. Un match à gagner pour Saint-Egrève qui pouvait alors signer son troisième succès consécutif et prendre un bon bol d’air dans une poule relevée.

La rencontre se mettait en route très lentement puisque après plus de 10 minutes de jeu le score n’était que de 3 à 4 pour Loriol. Bien que les deux équipes éprouvaient des difficultés offensives et c’est l’USSE qui allait en pâtir le premier: 3-7 à 15′.
Un avantage de courte durée puisque bientôt les saint-égrèvois égalisaient sous l’impulsion d’un Julien Volpe inspiré qui récupérait et libérait des ballons aux copains: 7-7 à 19’30. D’ailleurs, c’est lui qui donnait l’avantage aux locaux pour mener 9-8 à 23’30.
Par manque d’application ou par précipitation, les joueurs de Renaud Vivier commettaient plusieurs fautes techniques qui permettaient à Loriol de prendre trois points d’avance: 10-13 à 29′.
Un dernier tir d’exception de Lucas Horny, marquant depuis sa zone sur le buzzer, poussait le score à 11-13 au moment de rentrer aux vestiaires.
La seconde période commençait comme elle avait finit, sur un but magnifique en kung-fu de Lucas Horny. La pause avait fait du bien aux locaux qui infligeait un 4-0 à leurs adversaires pour reprendre les devants 14-13 à 3’30.
Les deux equipes faisaient encore jeu égal et l’USSE n’arrivait toujours pas à décrocher son adversaire: 18-18 à 12′.
C’est encore les visiteurs qui décantaient la situation pour prendre une nouvelle fois 3 buts d’avance : 20-23 à 20′. Ces derniers profitaient des nombreuses sanctions à l’encontre des joueurs saint-egrèvois pour prendre jusqu’à 5 points d’avance, le plus grand écart du match, 20-25 à 21′.
Soutenus par un public bruyant les isérois poussaient pour revenir à 3, 2 puis 1 but de retard (26-27 à 27′) avant d’égaliser dans une ambiance survoltée à la 28′ sur un but de Robin Gacier.
L’ambiance devenait électrique et une dernière parade de Louis Peltier mettait un terme à une partie compliquée. Saint-Egrève assurait l’essentiel, match nul 28 partout.