L’attaque des Ours est en panne

Après 3 bonnes prestations, les Ours ont connu un vrai coup d’arrêt en chutant à la maison face à Vaujany. Un coup d’arrêt qui fait du mal au classement et qui met la lumière sur le principal souci des Ours : l’attaque.

Dominer n’est pas gagné ! Les Ours ont tiré 39 fois à la cage (auxquels on peut ajouter 3 barres transversales et un tir non cadré alors que la cage était quasiment vide) pendant que les Grizzlys ne tiraient que 21 fois sur le but villardien. Et pourtant, ce sont les joueurs de Vaujany qui repartaient avec la victoire (4-1) de la patinoire André Ravix. Un manque de réussite criant qui ne se limite pas à ce match. En effet, au classement des buts marqués en moyenne par rencontre, Villard est dernier de la poule à égalité avec Valence (2 buts en moyenne par rencontre).

RG Equipe MJ BP BC BP/m BC/m
1 Montpellier 9 45 25 5,00 2,78
2 Clermont-Ferrand 9 42 23 4,67 2,56
3 Marseille 8 37 23 4,63 2,88
4 Chambery 8 32 19 4,00 2,38
5 Roanne 8 30 38 3,75 4,75
6 Toulouse-Blagnac 8 27 21 3,38 2,63
7 Vaujany 8 22 45 2,75 5,63
8 Limoges 7 15 20 2,14 2,86
9 Villard de Lans 7 14 20 2,00 2,86
10 Valence 6 12 42 2,00 7,00
TOTAL 78 276 276 3,54 3,54

Ainsi, si la défense, emmenée par deux superbes gardiens, est clairement au niveau des autres grosses écuries de la poule, l’attaque somnole depuis le début de la saison. Mais qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans l’attaque des Ours ? Depuis 4 matchs, les Ours parviennent à se créer des occasions car la transition entre la défense et l’attaque marche mieux et le pressing avant et plutôt efficace. Mais, si les combinaisons entre attaquants fonctionnent plutôt bien que ce soit à 5 contre 5 ou 5 contre 4, les villardiens manquent de présence devant la cage pour déranger le travail du gardien adverse. En effet, aucun but n’a été marqué sur une déviation, un rebond ou cafouillage devant le but depuis 5 rencontres. Depuis le match contre Limoges, le 14 octobre dernier, tous les buts ont été marqués suite à des jeux de passes ou sur de beaux lancers. Les buts de « raccroc », comme ils sont généralement appelés, ne sont certes pas les plus beaux mais sont cruellement utiles au hockey. C’est ce qui semble manquer en priorité du côté des Ours de Villard.

De plus, certains membres de la brigade offensive semblent manquer de confiance et ça se voit sur la glace. Paquin n’a pas trouvé le fond des filets depuis 5 matchs malgré son gros travail sur la glace, Janosik n’a marqué qu’un but depuis son arrivée malgré ses progrès dans beaucoup de secteurs du jeu, Kevyn Richard apporte son physique et sa hargne mais n’a pas trouvé le chemin du but cette saison. Lors de la dernière semaine et lors du match contre Vaujany, les trios ont été changés à plusieurs reprises, signe que le staff des Ours cherche une solution pour faire rentrer les palets dans le but adverse. Et, même si la saison est encore longue, il commence à y avoir urgence pour que Villard ne soit pas décroché de la course au top 4.

Le classement de la poule B de D2 :

RG Equipe MJ V VPrl DPrl D Pts. BP BC
1 Clermont-Ferrand 9 6 1 0 2 20 42 23
2 Chambery 8 6 0 0 2 18 32 19
3 Marseille 8 5 1 0 2 17 37 23
4 Toulouse-Blagnac 8 5 1 0 2 17 27 21
5 Montpellier 9 4 0 1 4 13 45 25
6 Villard de Lans 7 3 0 0 4 9 14 20
7 Limoges 7 2 0 2 3 8 15 20
8 Roanne 8 2 1 0 5 8 30 38
9 Vaujany 8 2 0 1 5 7 22 45
10 Valence 6 0 0 0 6 0 12 42