Equipe de France: Deuxième sélection pour les Amazones !

Emeline Gros et Maelle Filopon sont les deux représentantes du FCG dans le groupe France. C’est au sein d’ une équipe nationale rajeunie qu’elles ont contribué à la correction contre l’Espagne. Une victoire autoritaire 97-0, avec une ribambelle d’essais dont deux inscrits par la trois-quarts centre grenobloise. La France a cartonné. Les Amazones ont elles aussi marqué des points…

Quand on sait que l’équipe de France féminine, dans le cadre du tournoi des six nations, recevra le quinze de la rose dans le magnifique Stade Des Alpes, on se dit que l’histoire serait encore plus belle avec des Amazones en Bleu Blanc et Rouge. Une marseillaise à la maison, devant sa famille et ses supporters…ça donne forcément très très envie…

La première prestation des dauphinoises a convaincu le staff tricolore (Samuel Cherouk, Olivier Lievremont et Annick Hayraud) de leur offrir une seconde cape sous le maillot frappé du coq. Ce sera le 19 novembre face à l’Italie, à Biella (Piémont).  Une opposition autrement plus corsée que face à l’Espagne. Elles pourront compter sur quelques cadres tricolores, dont Safi N’Diaye, pour montrer la voie.

Amazones Fillopon

En stage à Marcoussis, Emeline Gros et Maelle Filopon profitent d’une journée de repos pour nous faire vivre leur première expérience avec leurs nouvelles coéquipières.  « Nous avons été très bien accueillies par les anciennes qui font tout pour nous mettre à l’aise. Et puis le fait de connaître pas mal de filles que nous avons côtoyées dans les catégories jeunes, cela facilite la cohésion. »  Les grenobloises nous racontent une journée type dans le centre d’entraînement de la FFR: « Tout le monde nous demande si nous sommes en colonies de vacances. Franchement, non, on travaille énormément. Aujourd’hui, exceptionnellement, c’est une journée Off histoire de récupérer et d’arriver en forme face à l’Italie. » Et Maëlle Filopon de nous détailler une journée type: « C’est intense. Généralement, nous avons deux entraînements le matin et un autre l’après-midi. Et pas question d’arriver en retard.  » Rassurez-vous, les Amazones sont à l’heure au rendez-vous des bleues!

Les internationales du FCG reviennent sur l’avant match face à l’Espagne, un moment chargé de frissons? C’est Emeline Gros qui nous répond: « Oui, cela fait quelque chose de chanter l’hymne de son pays. C’est énormément d’émotions. Au même titre que la remise de maillots, des souvenirs inoubliables. » Maelle Filopon enchaîne sur le déroulement du match: « J’ai la chance de marquer deux essais, le troisième de l’équipe et un autre vers la fin. C’est une fierté mais à choisir je préfère faire marquer que marquer  » confie humblement la trois-quarts dauphinoise. Emeline Gros, pour sa part, n’a pu toucher énormément de ballons: « Je me suis surtout attachée à respecter le projet de jeu, plutôt que de chercher à me mettre en avant. Disons que j’étais un peu timide. » La troisième ligne des Amazones espère faire encore mieux face à l’Italie : « Je me sens de mieux en mieux dans le groupe et je commence à gagner en sérénité. Avec Maelle, nous commençons à mieux appréhender nos combinaisons. J’espère pouvoir tenter plus de choses face à l’Italie tout en restant toujours au service du collectif. »

Amazones Gros

Les Amazones, depuis Marcoussis, n’ont pas oublié leurs « soeurs » grenobloises « sans qui nous ne serions pas là aujourd’hui » affirment-elles en chœur. Forcément, les 21 victoires sur les 22 derniers matchs joués attirent les regards sur les porteuses du maillot Rouge et Bleu. Maelle Filopon et Emeline Gros enchaînent: « Nous pensons à elles et les associons à nos sélections. Cette aventure c’est aussi la leur. Nous sommes régulièrement en contact avec « Manu » (Ndlr Pellorce, entraîneur grenoblois) et les filles. Nous échangeons quotidiennement. » Justement, puisqu’on évoque le FCG, les deux internationales font le parallèle avec le club grenoblois: « C’est différent de ce qu’on connaît mais complémentaire malgré tout,  un très bon moyen de s’enrichir sur le plan personnel et de progresser. »

Sans oublier l’expérience engrangée et l’effet locomotive auprès des coéquipières. Des atouts supplémentaires dans la manche du FCG,  qui seront certainement utiles lors des matchs décisifs.  C’est vrai, deux internationales dans l’équipe, ça tire obligatoirement vers le haut. Vers le top 8?

Les deux dauphinoises, au moment de rentrer sur le terrain pour défier le voisin transalpin, sentiront pousser derrière elles leurs coéquipières du FCG.  Ça donne des ailes ! L’équipe italienne va faire plus ample connaissance avec nos grenobloises: Conosci le Amazones? *
* Vous connaissez les Amazones?

Italie-France, dimanche 19 novembre 2017, 14h30, Biella, Italie

GROUPE FRANCE

ARRICASTRE Lise (Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées)
BANET Cyrielle (Montpellier RC)
BOUDAUD Camille (Stade Toulousain Rugby)
BOURDON Pauline (AS Bayonnaise)
CAZORLA Brandy (Stade Toulousain Rugby)
COUDERT Emma (ASM Romagnat Rugby Féminin)
DUVAL Julie (Ovalie Caennaise)
FALL Madoussou (AC Bobigny 93)
FERER Céline (AS Bayonnaise)
FILOPON Maëlle (FC Grenoble Amazones)
GROS Emeline (FC Grenoble Amazones)
HERMET Gaëlle (Stade Toulousain Rugby)
JASON Ian (Stade Toulousain Rugby)
JOYEUX Clara (Blagnac Rugby Féminin)
MENAGER Romane (Lille Métropole RV Villeneuvois)
MURIE Léa (Stade Bordelais-ASPTT)
N’DIAYE Safi (Montpellier RC)
PIGNOT Elise (ASM Romagnat Rugby Féminin)
SOCHAT Agathe (Montpellier RC)
SOLOCH Milena (Lille Métropole RV Villeneuvois)
TORRES DUXANS Charlotte (Blagnac Rugby Féminin)
TRAORE Dhia (Stade Toulousain Rugby)
VERNIER Gabrielle (Lille Métropole RV Villeneuvois)