Après la qualification à Annecy, le GF38 accueille Laval : 7/7 ?

L’intermède coupe de France est passé. Le GF 38 est qualifié pour le huitième tour après sa belle victoire 3 buts à 1 face à Annecy. Charge à lui de défendre les couleurs iséroises puisqu’il en sera l’unique représentant à ce stade de la compétition. Retour au championnat donc et plus précisément à la treizième journée. Encore une belle affiche au menu des grenoblois, le Stade Lavallois. Les ex pensionnaires de Ligue 2 sont candidats déclarés à la remontée immédiate. Cinquième à quatre points des grenoblois, ils chercheront à recoller en s’imposant au Stade Des Alpes. Le GF38 ne l’entend pas de cette oreille. Il voudra conserver la cadence en poursuivant sa belle série de six victoires consécutives. Pour rester sur le podium, en espérant mieux…

La dernière défaite des hommes du président Rosnoblet remonte au 23 septembre. Ce jour-là, le GF 38 avait du céder face au dauphin du championnat, Cholet. C’était au Stade Des Alpes, 0-2. Le magnifique écrin grenoblois ne réussit pas forcément à son équipe puisque le bilan est de 2 Victoires, 2 Nuls et 1 défaite, ce qui en fait seulement la dixième équipe du classement à domicile. A l’inverse de la saison passée où réception était synonyme de victoire. Olivier Guégan revient sur ces résultats mitigés à la maison : « C’est vrai que nous sommes un peu moins en réussite sur notre pelouse. Cela s’explique surtout par la position de nos adversaires qui visent le 0-0. Ils jouent très bas et proposent un bloc hermétique, pas facile à contourner. » Note positive, la dernière réception en championnat s’était conclue par une belle victoire face à Avranches : 3 buts à 1. Le GF 38 avait du courir après le score…la nouvelle (mauvaise) habitude des grenoblois ?

Un GF 38 à réaction
Si elle est moins fringante à domicile, la bande à Guégan est beaucoup plus à l’aise loin de ses bases (4v,2N, 1D), ce qui en fait la seconde de la classe à l’extérieur. Elle l’a encore prouvée ce week-end en se qualifiant pour le compte du septième tour de la coupe de France au Parc Des Sports d’Annecy, 3-1. Une victoire qui doit beaucoup à l’homme en forme du moment, Florian Sotoca. Le narbonnais d’origine a inscrit un doublé et offert une passe décisive à son compère de l’attaque, Florian David. Le numéro sept grenoblois, modeste comme à l’accoutumée, préfère louer les qualités du groupe: « Je me sens bien dans cette équipe, je suis en confiance. Plus que ma réussite personnelle, c’est le travail du groupe qui est récompensé, c’est lui qu’il faut féliciter. »
Un GF 38 qui, comme souvent donc, a été mené au score avant de trouver les ressources pour revenir. « Un scénario énergivore » selon Olivier Guégan L’entraîneur isérois revient sur ce match : « Nous avons débuté timidement face à une belle équipe annécienne. Nous avons du faire face à un terrain compliqué et des conditions climatiques difficiles. Annecy mène à la pause et c’est mérité. Au retour des vestiaires, après avoir réajusté l’organisation de l’équipe, les gars ont pris la main sur ce match et ont livré une belle prestation. » Florian Sotoca donne son avis sur ces entames compliquées : « Nous préparons nos matchs le plus sérieusement possible. Nous avions décidé de ne pas reproduire la même première mi-temps que face à Lyon Duchère. Malgré tout, cette partie lui ressemble en tout point. Nous sommes menés à la pause. Suite à un changement tactique, nous réagissons au retour des vestiaires. Il faudra corriger ces premières périodes car nous ne pourrons pas toujours revenir. Malgré tout, cela prouve l’état d’esprit exemplaire qui anime le groupe, une équipe qui ne lâche rien. » Le coach grenoblois rebondit sur les propos de son attaquant : « C’est vrai que la capacité de réaction est encore une énorme satisfaction. Nous ne subissons pas les événements. C’est positif. »
Olivier Guégan est bien évidemment satisfait de la qualification mais surtout de la belle série en cours de six victoires consécutives (Marseille Consolat, Avranches et Lyon duchère en championnat ainsi que Valleiry, Chasselay et Annecy en Coupe de France) : «Un match de coupe n’a rien à voir avec le championnat. Quand on voit que beaucoup d’équipes de L2 sont passés à la trappe ou ont du aller en prolongations, cela prouve que nous avons fait plus que le boulot avec encore trois buts à l’extérieur. Nous continuons sur notre lancée, c’est une satisfaction. »
Et l’appétit venant en mangeant, la coupe de France peut devenir aussi un objectif, un coup de projecteur sur le club. Florian Sotoca, pour sa part, se verrait bien recevoir une ligue 1 au Stade Des Alpes : « Ce serait un super cadeau à nos supporters. On va encore tout faire pour franchir le huitième tour. » Un remake GF38-OM, ou encore GF 38-PSG, autant de perspectives alléchantes…Avant envisager cela, il faudra se défaite de l’équipe de Tarbes qui évolue en N2.

Retour aux choses sérieuses
Billet pour le huitième tour en poche, les grenoblois peuvent désormais retourner à leur pain quotidien et préparer la réception du Stade Lavallois, ex pensionnaire de Ligue 2. Les mayennais, exempts lors de la dernière journée, présentent un début de saison mitigé : 4V, 5N et 2D. Ils occupent la cinquième position au classement à quatre points des dauphinois. Olivier Guégan s’attend à une partie compliquée : « Laval est équipe de National avec un budget de Ligue 2. C’est un club ambitieux qui aspire à retrouver la L2 dès cette saison. » L’entraîneur isérois connait bien son homologue mayennais Jean-Marc Nobilo et nous livre les clés pour enchaîner une quatrième victoire de rang en championnat : « Laval est très bien organisée. Cette équipe propose un jeu vertical et excelle dans les attaques rapides. A nous d’être patient et surtout ne pas être mené au score car ils ont des joueurs d’expérience capables de gérer. Il faudra d’emblée prendre le match à notre compte et agir plutôt que réagir. »

Résultats de la douzième journée
Les Herbiers 1-2 Cholet
Béziers 2-2 Avranches
Entente SSG 1-1 Red Star
Concarneau 0-2 Pau
Boulogne 1-1 Dunkerque
Rodez 2-0 Créteil
Chambly 3-0 Marseille Consolat
Laval (exempt)
Lyon Duchère 2-4 Grenoble

La dernière réception grenobloise date du 13 octobre (victoire 3-1 face à Avranches). Florian Sotoca, comme tous ses coéquipiers, a hâte de retrouver sa pelouse. Il résume de son accent chantant la volonté qui anime l’équipe dauphinoise : « Nous avons laissé trop de points en route à domicile. Si nous voulons jouer le haut de tableau, nous devons réaliser un sans-fautes à la maison. Nous aurons forcément à cœur de battre Laval, pour nos supporters. Ils le méritent. »

Programme treizième journée
Pau / Entente SSG (jeudi 16/11)
Dunkerque / Lyon duchère
Marseille Consolat / Les Herbiers
Créteil / Boulogne
Red Star / Rodez
Cholet / Concarneau
Béziers (exempt)
Grenoble / Laval (samedi 18/11)
Avranches / Chambly (samedi 18/11)

Grenoble a Cholet et Rodez en ligne de mire. Si les choletais partent avec les faveurs des pronostics face à l’avant dernier Concarneau, le leader ruthénois aura fort à faire chez « les amis » du Red Star 93, qui pourraient donner, pour le coup, un petit coup de main aux dauphinois…

L’occasion est donc belle de se rapprocher de la première place et d’écarter un très sérieux concurrent. Les grenoblois, irrésistibles depuis la fin septembre, viseront la passe de sept. Condition sine qua none : redonner au Stade Des Alpes son statut de forteresse…imprenable, forcément !

Grenoble Foot 38-Stade Lavallois MFC, Samedi 18 novembre, 14h45, Stade Des Alpes, Grenoble