Strasbourg-GSMHGUC : Duel au sommet !

Les joueurs martinéro-grenoblois sont invaincus depuis le début de la saison. Samedi soir, à Pablo Néruda, la logique a été respectée face à l’équipe de Belfort. Une nouvelle victoire, 25-23, la cinquième consécutive. Le GSMHGUC est donc solide leader. Il s’en va passer à Strasbourg son plus gros test de ce début de saison. Deux VAP qui se défient, le premier qui rend visite au second…Un duel qui sent la poudre et match aux enjeux multiples. Le leader martinéro-grenblois compte bien relever le défi strasbourgeois, et frapper un grand coup en Alsace, histoire de prouver qu’il n’est pas premier par hasard…

« Ce n’était pas compliqué à nous battre, nous avons été nuls. » Ces mots sont ceux des joueurs belfortains dans les vestiaires de la hall Néruda, quelques minutes après la défaite. Ou le GSMHGUC était bien meilleur ? Il y a certainement un peu des deux, mais jamais on n’a senti les joueurs du président Chabannes en danger. Alors même s’il a joué parfois à se faire peur, le GSMHGUC est resté serein. Sans s’affoler, il a maintenu un écart de 2 à 3 buts avec l’équipe de Belfort, fait preuve de maîtrise et de réalisme. Sur Pablo Néruda flottait un un sentiment que rien ne pouvait leur arriver. Et même si tout n’est pas parfait dans le jeu, la confiance est là. Aziz Benkhala le concède : « C’est vrai que l’équipe est en confiance, bien aidée par les résultats de ce début de saison. Les joueurs trouvent leurs marques et les automatismes s’installent progressivement. » Mais le coach grenoblois de prévenir : « La prudence est toujours de mise. Dans ce championnat, tout peut basculer d’une journée à l’autre. Il faut donc toujours se remettre en question et garder notre concentration sur l’ensemble du match, chose que nous n’avons pas réussie à faire face à Belfort. »
Faits assez rares pour être soulignés, les Rouge et Blanc n’ont concédé aucun jet de 7 mètres, ni même d’exclusion de 2 minutes. Le GSMHGUC a bien défendu en restant discipliné? L’entraîneur isérois donne son avis : « En ce qui nous concerne, même si l’essentiel est assuré, je ne suis pas satisfait de l’activité produite. On peut et doit faire beaucoup mieux, notamment sur le plan défensif en première période. » Sans tourner à plein régime, l’équipe dauphinoise a gagné…

Résultats de la cinquième journée
GSMHGUC 25 / 23 Belfort
Strasbourg 36 / 31 Sarrebourg
Torcy-Marne la Vallée 34 / 31 Epinal
Chambéry 32 / 31 Semur-en-Auxois

Classement après cinq journées

ÉQUIPES

Pts

J

G

Nuls

P

Buts +

Buts –

Diff

1

GRENOBLE SMH/GUC

15

5

5

0

0

146

135

11

2

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL

12

5

3

1

1

164

143

21

3

TORCY HANDBALL MARNE LA VALLEE

11

5

3

0

2

179

171

8

4

SARREBOURG MOSELLE SUD

9

5

2

0

3

140

153

-13

5

BELFORT AUHB

9

5

2

0

3

131

133

-2

6

EPINAL HB

9

5

2

0

3

131

137

-6

7

CHAMBERY SAVOIE HB

9

5

2

0

3

144

155

-11

8

H.B.C. SEMUR-EN-AUXOIS

6

5

0

1

4

144

152

-8

Ne ne pas tomber face à un (dans les) VAP !
« La philosophie du GSMHGUC, c’est de jouer tous les matchs pour les gagner » glisse le président Chabannes. Le déplacement à Strasbourg ne dérogera pas à la règle, même si les joueurs dauphinois sont conscients de la difficulté de la tâche : « Ce sera chaud, on essaiera de créer l’exploit » confie Joris Del Négri, le défenseur de devoir de GSMHGUC. Aziz Benkhala est conscient que ce déplacement est le « big »match de ce début de saison, face à une très grosse écurie : « Strasbourg est une équipe avec un effectif de qualité qui s’est bien renforcé. Après un mauvais début de saison, les alsaciens enchaînent les grosses performances. Ils sont bien revenus dans la course. » L’entraîneur rouge et blanc s’attend « à un match de costauds, un combat de soixante minutes.» Il livre sa recette pour l’emporter : « Notre base défensive devra être très solide, généreuse, avec beaucoup d’agressivité. L’état d’esprit devra être irréprochable, et au delà des qualités handballistiques, l’équipe qui aura le plus de cœur s’imposera. »
Dans ce duel de favoris entre les deux VAP (Voie d’accès au Professionnalisme, à savoir un permis de monter en ProD2), c’est l’équipe strasbourgeoise qui aura le plus à perdre. En effet, avec une défaite et un match nul, les alsaciens n’ont plus le droit à l’erreur, de surcroît à domicile. Pour Aziz Benkhala, la pression est sur les deux équipes, « nous allons jouer un match à quatre points. » En cas de victoire en terres alsaciennes, le GSMHGUC réaliserait une superbe opération comptable et pourrait faire d’une pierre trois coups  : préserver son invincibilité, se positionner idéalement pour la poule haute, en rejoignant la seconde phase avec plus de points que Strasbourg (en PlayOffs, les résultats entre les premiers et second de chaque poule lors des phases régulières sont conservés), et dernière point, et non des moindres, la possibilité de condamner Strasbourg à ne pas accéder à la poule haute. Soit un VAP en moins sur les quatre postulants. Sachant que Valence s’est vu signifier un retrait de quatre points pour problèmes administratifs la semaine dernière, cela laisserait un boulevard vers l’accession pour le GSMHGUC. Nous n’en sommes pas encore là, n’empêche…
Strasbourg compte une défaite au compteur, c’était lors de la première journée face à … Belfort. Un but à la dernière seconde du pivot franc-comtois, Cristian Vaduvan. Alors qui sont les plus forts, les strasbourgeois ou les isérois ? Le numéro 10 belfortain réfléchit : « C’est compliqué. Ce sont deux équipes au profil complètement différents. Le match sera équilibré. Strasbourg joue beaucoup plus vite que le GSMHGUC. Si Grenoble arrive a mettre une grosse pression physique, il peut l’emporter. » Avec Yoan Randy, Yoann Magouré, Ryadh Souid, tous autour des 2 mètres et à plus de 100 kg, le GSMHGUC a des arguments à faire valoir.
Coup dur pour les isérois, Samy Bendjaballah a été touché à la cheville contre Belfort. Remis pour le choc ? La décision sera prise au dernier moment. Quoiqu’il arrive, il sera du périple strasbourgeois. Le capitaine exemplaire des dauphinois connaît ce genre de matchs. On imagine qu’il n’oubliera pas de rappeler à ses partenaires les valeurs du club, que le maillot rouge et blanc, ça se mérite et surtout ça se défend !

Programme de la sixième journée
Strasbourg / GSMHGUC
Epinal / Chambéry
Sarrebourg / Torcy-Marne la Vallée
Semur-en-Auxois / Belfort

De mémoire du président Chabannes, le GSMHGUC n’avait plus connu un tel début de saison depuis plus de douze ans. Il y a des signes qui ne trompent pas. La voie est belle. Sur la route de la poule haute et de la D2, se dresse Strasbourg. Un VAP qui n’a pas dit son dernier mot. Il faudra faire preuve de solidarité et de sacrifice pour relever le très gros défi imposé par les strasbourgeois. Cela tombe bien, les hommes du GSMHGUC ont du cœur, et les défis, ils aiment ça ! A eux de jouer…

E. Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball / GSMHGUC, Samedi 14 octobre, 20h00, gymnase des malteries, Schiltigheim