La coupe du monde féminine 2019 à Grenoble, ça commence aujourd’hui !

Il n’est jamais trop tôt pour bien faire, et en coulisses, les préparatifs pour la coupe du monde féminine 2019 ont déjà débuté. Les instances de la FiFA et de la FFF s’activent sérieusement.

La preuve, ce mercredi 4 octobre, à moins de deux ans de la coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet 2019), c’est toute une délégation qui s’est déplacée sur les différents stades de Grenoble et de l’agglomération. Objectif : chercher les terrains d’entraînements qui accueilleront les équipes nationales en compétition au Stade des Alpes.

Qui dit coupe du monde dit bien évidemment un cahier des charges extrêmement stricte, avec l’accent mis en priorité sur la sécurité des joueuses et des délégations internationales. L’objectif étant de trouver des sites fermés n’offrant aucune visibilité de l’extérieur.

Les représentants de la FFF donc, ainsi qu’une délégation de la ligue Auvergne-Rhônes-Alpes, du district de l’Isère, de la métro (emmenée par le nouveau vice président délégué au sport, Yannick Belle et Farid Derbal), ont donc visité plusieurs infrastructures. La liste des sites est longue, comme Sassenage, Échirolles ou encore le complexe des Brieux à Saint-Egrève, pour ne citer qu’eux.

Autant de villes concernées qui devront attendre les délibérés pour savoir si leurs terrains répondent au pointilleux cahier des charges de la FIFA et la FFF.

La finalité pour toutes et tous est bien entendue la réussite de cette grande fête du football féminin, la première en France.

Affaire à suivre donc….