Après Sarrebourg, le GSMHGUC défie Belfort, pour la passe de cinq ?

Le GSMHGUC vient de signer une quatrième victoire consécutive en déplacement à Sarrebourg. Quatre matchs, quatre victoires ! Tout roule pour l’équipe martinéro-grenobloise qui est seule leader de sa poule avec une petite avance au classement. Impossible toutefois de savourer dans cette division Nationale longue et exigeante. LE GSMHGUC remet le couvert dès ce week-end en recevant l’équipe de Belfort, avant le choc à Strasbourg. Deux gros défis en perspective. En avant toutes !

Le club du président Chabannes continue de tracer sa route en tête de ce championnat. C’est l’équipe de Sarrebourg qui est tombée ce week-end face à l’armada rouge et blanche, emmenée par un Marius Randrietseheno des grands soirs. Le néo-martinérois termine meilleur buteur avec dix réalisations sur treize tirs et une activité débordante. Aziz Benkhala revient sur la prestation de son demi-centre : « Marius a couvert aussi le poste d’arrière droit. Il a pris ses responsabilités dans les temps forts mais aussi dans les moments plus difficiles. Cette performance montre qu’il se sent de mieux en mieux dans l ‘équipe et qu’il est en confiance. » Ryadh Souid et Yannis Jourdan complètent le podium des meilleurs buteurs isérois avec cinq buts chacun sur sept tentatives. A signaler aussi les dix arrêts du grand (par la taille et le talent) Maxime Aicardi. Aziz Benkhala est on ne peut plus ravi suite à cette victoire, chez un sérieux concurrent à la poule haute: « On savait que ce ne serait pas simple mais nous sommes biens rentrés dans la partie. C’est un match à l’image de notre seconde période face à Chambéry. Nous sommes restés concentrés et appliqués sur notre sujet avec des choses intéressantes en attaque et une défense bien en place. » Le GSMHGUC est un diesel qui démarre doucement ses rencontres, avant de changer de cylindrée et de monter dans les tours. Une puissante sportive qui finit en trombe ses rencontres. Jugez donc, sur les quatre premières journées, le club martinero-grenoblois a toujours été en retard ou au mieux, a égalité à la pause (15-16 face à Sarrebourg, 13-16 face à Chambéry, 11-11 contre Épinal et 16-17 à Thorcy), avant de s’imposer au retour des vestiaires. Aziz Benkhala, n’attache pas trop d’importance au résultat à la mi-match : « En général les premières périodes sont plus équilibrées. Beaucoup de paramètres font la différence comme la formule tactique choisie pour débuter, pour finir, le physique… Mais il est certain que notre volume physique fait souvent la différence en seconde période. » Diesel ou pas, les martinéro-grenoblois sont invaincus, ils engrangent les points et ont creusé un petit trou avec leurs poursuivants.

Résultats de la quatrième journée Sarrebourg 28 / 32 GSMHGUC Belfort 22 / 16 Chambéry Semur-en-Auxois 35 / 39 Torcy-Marne-la-Vallée Epinal 25 / 36 Strasbourg

Classement après quatre journées

ÉQUIPES

Pts

J

G

Nuls

P

Buts +

Buts –

Diff

1

GRENOBLE SMH/GUC

12

4

4

0

0

121

112

9

2

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL

9

4

2

1

1

128

112

16

3

SARREBOURG MOSELLE SUD

8

4

2

0

2

109

117

-8

4

TORCY HANDBALL MARNE LA VALLEE

8

4

2

0

2

145

140

5

5

EPINAL HB

8

4

2

0

2

100

103

-3

6

BELFORT AUHB

8

4

2

0

2

108

108

0

7

CHAMBERY SAVOIE HB

6

4

1

0

3

112

124

-12

8

H.B.C. SEMUR-EN-AUXOIS

5

4

0

1

3

113

120

-7

Une avance de trois points qui offre un joker aux dauphinois ?: « On ne regarde pas particulièrement le classement » glisse l’entraîneur isérois, qui ajoute avec malice : « Si on peut creuser l’écart le plus rapidement possible avec le peloton de chasse, on ne s’en privera pas. » Et de poursuivre plus sérieusement : « Notre objectif est de rester dans la lignée de nos dernières sorties, où nous sommes en progression, et de continuer à améliorer le projet d’équipe. » Oui, le GSMHGUC doit creuser l’écart, sachant que la phase retour comportera plus de déplacements que de matchs à domicile. Le club du président Chabannes a donc deux matchs capitaux à gérer, Belfort à Néruda et un déplacement chez l’autre « VAP » de la poule, Strasbourg. Aziz Benkhala est conscient que ses hommes vont jouer deux matchs difficiles : «  Je considère qu’il y a deux phases dans cette poule. La première correspondait à une phase de réglage (Thorcy, Épinal,Chambéry), et depuis le déplacement à Sarrebourg, nous avons basculé dans le « dur » de la poule avec des confrontations très compliquées, contre des équipes avec beaucoup d’arguments. » Sitôt le coup de sifflet final à Sarrebourg, les esprits des joueurs martinéro-grenoblois se sont tournés vers la réception de Belfort, « encore une belle équipe composée de joueurs expérimentés » souligne Aziz Benkhala. Le coach alpin fait, entre autres, référence à Darko Cvetkovic, l’ancien portier niçois qui a posé ses valises dans le Doubs à l’intersaison. Celui-là même qui avait écœuré un à un tous les attaquants du GSMHGUC, la saison passée, lors de la première des deux défaites à domicile. C’était fin septembre 2016, face à Nice. Plus question de revivre le même match. Il va falloir trouver les clés du coffre fort Cvetkovic. Attaquants martinéro-grenoblois, à vous de jouer !

Programme de la cinquième journée GSMHGUC / Belfort Strasbourg / Sarrebourg Torcy-Marne la Vallée / Epinal Chambéry / Semur-en-Auxois

Le GSMHGUC doit conforter sa place de leader, avant d’aller défier Strasbourg. Mais pour l’instant, le seul objectif, c’est la réception des Franc-comtois. A domicile, faux pas interdit ! Belfort doit tomber, comme les autres…

GSMHGUC-Belfort AUHB, Samedi 7 octobre 20h30, Hall Pablo Néruda, Saint-Martin d’Hères