Seconde défaite pour l’AS Fontaine Handball (N3M) : « Ça va finir par payer ».

Ce samedi soir, au gymnase Gérard Philipe à Fontaine, se déroulait la deuxième journée de Nationale 3 qui opposait l’AS Fontaine au CS Bourgoin Jallieu. L’équipe de Joseph Nicosia (coach de l’AS Fontaine) lutta longtemps pour rester au contact de son adversaire du soir mais ne parvint à refaire son retard et s’inclina finalement 27-35.

Le derby isérois promettait d’être accroché, il le fut, au moins au début de la rencontre. En effet, le match peinait à démarrer et les deux équipes restaient à égalité : 2-2 à 6’, 4-4 à 9’ puis 8-8 à 17’30. Dans ce premier acte, l’AS Fontaine profitait du manque d’application des Berjalliens et d’une bonne défense pour récupérer de nombreux ballons. Malheureusement, peu en réussite face au but, faute à un Théo Karoubi performant (11 arrêts en 1ère) et à des fautes techniques, Fontaine ne possédait que deux buts d’avance au maximum : 11-9 à 24’15. Impossible donc de faire le trou et de prendre le large ; l’exclusion temporaire de Chevillard Cedric, quelques minutes plus tard, allait compliquer la situation.
Les Berjalliens ne manquaient pas cette occasion de supériorité numérique pour prendre définitivement la tête de la rencontre. En enchaînant les récupérations et les contre-attaques, ils infligeaient un 6-0 à Fontaine et rentraient aux vestiaires sur un score idéal de 16-12.

La seconde période continuait sur la même dynamique que la première : beaucoup de pertes de ballons des deux côtés. Pendant trois minutes, aucun des deux belligérants ne trouvait le chemin des filets. Finalement, ce sont les Fontainois qui débloquaient le tableau d’affichage pour revenir à 14-16 à 34’. Aussitôt repris, aussitôt perdus ; le CSBJ comptait bien garder son avance : 14-18 à 35’. Fontaine prenait l’eau mais ne coulait pas et s’accrochait pour revenir encore une fois à deux longueurs de Bourgoin : 17-19 à 42’.
Finalement, les Fontainois allaient craquer et laisser les berjalliens s’envoler vers un second succès : 18-22 à 44’ puis 18-24 à 45’30. Six buts de retards que l’AS Fontaine ne parvenait à combler ; Bourgoin maintenait dorénavant Fontaine à distance avec une efficacité offensive retrouvée tardivement. Les Berjalliens défendaient bien et montaient rapidement les ballons pour conserver un écart conséquent en fin de match : 21-27 à 49’ puis 25-32 à 55’.

Finalement, l’AS Fontaine s’incline 27-35 malgré une bonne première période, la défaite est logique mais encourageante. A noter les belles performances de Julien Yallourackis (5 buts) et Valérien Delubac (8 buts).

Réactions d’après match :

Joseph Nicosia (Coach de l’AS Fontaine) : « Nous avons joué une grosse équipe avec des joueurs talentueux. Nous avons réussi à les mettre en difficultés les 25 premières minutes, mais on a finalement eu un trou durant les 5 dernières minutes de la première mi-temps. En seconde période, nous avons essayé de rester collé à l’adversaire mais c’était difficile. Ils ont une rotation de banc et des joueurs physiquement préparés. Que ce soit contre Guilherand Granges (dimanche dernier, match perdu 23-30, NDLR) ou ce soir nous ne faisons pas de piètres prestations malgré tout, ça va finir par payer. »

Julien Yallourackis (Capitaine de l’AS Fontaine) : « J’ai trouvé notre prestation un peu brouillon. Nous n’avons pas réussit à concrétiser offensivement au contraire de Bourgoin qui montait rapidement les ballons et marquait. Nous avons été bons les 25 premières minutes, notamment en défense, mais les 5 dernières furent compliquées, nous étions inexistant. En seconde mi-temps, nous recollons au score (14-16) puis finalement Bourgoin prend le large et s’éloigne. II nous a manqué du jeu collectif et de l’expérience pour gagner ce soir. »