HBC2E, la renaissance/ Nouveau nom, nouveau départ

Le Handball Club Echirolles-Eybens, aussi appelé HBC2E, va connaître la première saison de son histoire. Fils de Pôle Sud Handball, liquidé la saison passée à la suite de problèmes financiers alors que son équipe féminine évoluait en 2ème Division (D2). Les équipes séniors masculines ont été directement rétrogradées au plus bas niveau (départemental) tandis que l’équipe féminine a été éjectée en Nationale 2, soit deux niveaux en dessous de la D2. Cela a accéléré le départ de nombreux joueurs et joueuses du club.

L’HBC2E attaque le championnat N2 ce week-end en se déplaçant à Colmar centre Alsace. Ce premier match est pour nous l’occasion de faire le point sur cette équipe ressuscitée et sur la saison à venir avec l’entraîneur, Timothée Belmonte. Le nouveau coach est arrivé au club (anciennement Pole-sud) en janvier 2014. Il a par la suite été entraîneur-adjoint de la D2 pendant 1 an et demi. Aujourd’hui il reprend les rênes de l’équipe phare du nouveau club.

Quel est l’objectif de cette saison ?

« L’objectif est d’être le mieux classé possible, en sachant qu’il n’y aura pas de descente de N2 en N3. Cela va nous permettre d’engranger un maximum d’expérience. Si l’on peut être classé parmi les quatre équipes de tête, ce ne sera que du plus pour nous. »

Votre ressenti sur le début de saison ?

« Le ressenti est très flou car je ne connais pas du tout notre poule de Nationale 2 étant donné que nous avons été reversé dans la poule du Nord-Est. On va jouer contre des équipes qui sont très loin, les déplacements vont être difficiles à gérer. Concernant le groupe, il est certes très jeune, mais très travailleur et à l’écoute. C’est une force pour nous. »

Quels ont été les départs?

«Pour les départs, c’est l’ensemble des joueuses de la D2 qui sont partis jouer dans d’autres clubs, et une qui a arrêté (Mathilde Dalage) ».

Du côté des arrivées, le nouveau club a su recruter six joueuses : Elise Mosca (Le Teil), Marine Boche (Erdre et Loire), Charlène Servant (Crolles) et Illana Richardson en ( la Motte-Servolex). Enfin, Chloé Charré et Jeanne Héraud sont toutes deux en provenance de Bourg-De-Péage.

La première grosse affiche de la saison?

« Ce sera le match à domicile dans 2 semaines, contre Achenheim. C’est une équipe réserve de Nationale 1 qui a pour projet de monter en D2. De plus c’est un club historique alsacien, donc je m’attends à avoir en face de moi des filles qui savent jouer au handball. »

Rendez-vous au gymnase des Ruires (Roger Journet) à Eybens le samedi 23 septembre à 20h30.

Ripert Lilian