Les Ours chutent en amical

Après 2 victoires en 2 matchs, les Ours se sont inclinés 8 buts à 5 face aux Éléphants de Chambéry. Une défaite qui alerte quelque peu à maintenant 2 semaines du début de la saison.

Il y a une semaine, les Ours battaient les Éléphants, 6 à 5 après tirs aux buts, à Chambéry. Ce week-end, la revanche avait lieu à André Ravix et le résultat fut totalement opposé. Plus rapides en contre-attaque et globalement plus dangereux tout le long du match, les Éléphants ont paru bien supérieurs et l’ont emporté 8 buts à 5. Les buts villardiens ont été marqués par Eriksson (x2), Paquin, Ruel et Pesce.

Des absences et des tests

Néanmoins, ce résultat n’est pas tout noir car il y avait beaucoup d’absents côté villardien. En effet, aucun U20 n’était aligné en raison du match de championnat U20 programmé à Amiens le lendemain. Puis, avec le retour de Sage-Vallier, l’entraîneur de l’équipe a essayé de nouveaux alignements. Par exemple, le trio Ruel-Paquin-Baazzi qui fonctionnait si bien depuis le début de la préparation a été séparé. Beaucoup de ces tests n’ont pas été concluants, mais c’était le moment de les faire. Pas de panique donc, la préparation reste positive jusqu’à présent.

Une discipline à trouver

Alors que les Ours comptent déjà deux suspendus pour le premier match de la saison suite au match houleux à Chambéry, les joueurs sont restés autant indisciplinés. On notera par exemple l’exclusion de Younes Baazzi. Si ce joueur est certainement la plus belle surprise de cette préparation sur la glace, celui-ci s’est tout de même montré trop indiscipliné lors des deux derniers matchs accumulant les pénalités. Nicolas Dumulong est lui aussi souvent pris par la patrouille et il va falloir qu’il s’adapte à l’arbitrage européen. En effet, le solide québécois aime jouer des épaules et avec ses qualités techniques et physiques, il n’est pas rare que ses mises en échec soit impressionnantes malgré qu’elles soient dans les règles. Malheureusement, en Europe et particulièrement en France, les charges impressionnantes sont souvent sanctionnées malgré leur légalité. Il va donc falloir s’adapter.

Attention au repli défensif

C’est finalement le principal point négatif de ces 3 matchs de préparation. L’équipe de Villard de Lans possède beaucoup de talent dans sa défensive, mais, la plupart des joueurs sont des défenseurs qui aiment bien se porter vers l’attaque. Alors, il va falloir travailler sur le repli défensif pour ne pas se faire prendre en contre. En effet, ce samedi, ce fut le principal problème. Villard a globalement dominé le match et en particulier le 1e et le 3e tiers, mais, la vitesse et les qualités offensives de Chambéry ont à plusieurs reprises puni les Ours. Un aspect à travailler avant le début de la saison.

Dans les points positifs, on notera le sursaut d’orgueil dans le troisième tiers emmené par un capitaine exemplaire, Florian Pesce. On note aussi les bons matchs des deux buteurs de l’équipe, Jens Eriksson et Gabriel Paquin. Un coup d’arrêt donc pour les Ours après deux bons premiers matchs amicaux. Mais un coup d’arrêt qui va certainement pouvoir permettre au staff de noter les points faibles de l’équipe et de travailler dessus avant le premier match de D2.