Torcy-GSMHGUC : A l’aube d’une magnifique saison ?

Après une intersaison alléchante marquée par un recrutement riche de promesses et une campagne de matchs amicaux très satisfaisante, le GSMHGUC démarre son championnat. Au menu de cette première journée de la poule C de Nationale 1, un déplacement dans la région de Marne La Vallée pour affronter l’équipe de Torcy. Une équipe promue en Nationale 1 contre une équipe candidate à la montée. Duel déséquilibré ? Attention aux charmes et surprises d’une première journée et pas question de faire des sentiments pour le GSMHGUC. L’objectif sera de débuter par une victoire en déplacement pour marquer les esprits et lancer parfaitement cette nouvelle saison. Celle de la consécration ?

Le championnat de Nationale 1 conserve le même fonctionnement que la saison passée. Trente-deux équipes réparties en quatre poules de huit. Une première phase d’où les deux premiers se qualifient en poule haute ou Playoffs. C’est dans cette poule haute que les deux équipes les mieux classées accéderont à la Pro Ligue, à condition de posséder le statut VAP (voie d’accès au professionalisme). Sésame que possèdent seulement 4 équipes : Strasbourg, Angers, Valence et le GSMHGUC. L’objectif initial sera bien entendu finir dans les deux premiers et bien négocier les confrontations directes face à l’autre qualifié de la poule. En effet, les résultats de ces oppositions sont conservés en seconde phase et ont donc une incidence au classement final.

Un statut de favori à assumer
Le GSMHGUC a affiché la couleur. Il veut monter en Proligue. Sur le papier le club de président Chabannes a tout pour réussir avec un groupe ultra compétitif. Revers de la médaille s’il en est ; sur le parquet, pas de cadeau à espérer. Les isérois ont l’étiquette de favori dans le dos et ils seront attendus par toute la poule EST. Aziz Benkhala reste serein : « Être favori ne me dérange pas plus que ça. Il y a selon moi des équipes qui méritent plus ce statut que nous. Je pense particulièrement à Strasbourg, une équipe à gros budget qui s’est bien renforcée à l’intersaison. C’est aussi le cas d’Angers et Valence. Il est vrai que notre statut VAP nous confère cette étiquette mais plus que ce statut, c’est la troisième place de l’an dernier qui nous impose cette pression. De toute façon, elle était déjà installée la saison passée et elle ne nous dérange pas plus que ça. » Au delà de la pression, à l’heure d’entamer cette nouvelle saison, le coach dauphinois axera son discours sur « l’état d’esprit et la continuité à apporter par rapport aux Playoffs de la saison dernière. Des matchs qui ont servi à bien préparer cette saison. »
La quête de D2 débute donc dès ce samedi dans la banlieue parisienne face à Torcy, équipe promue en Nationale 1. Une formation qui cherchera à surfer sur la dynamique de la montée et qui jouera crânement sa chance, sans complexe, avec le volonté de créer la sensation de cette première journée en faisant tomber l’équipe dauphinoise. Aziz Benkhala s’attend à un match compliqué « dans une poule où tout le monde peut battre tout le monde. Torcy est une équipe composée d’anciens joueurs de D1 qui ont encore un très bon niveau et même d’anciens internationaux. C’est un gros morceau à ne pas prendre à la légère. Malgré tout, et sans manquer de respect à notre adversaire, nous irons à Torcy pour gagner. » L’entraîneur du GSMHGUC, quand il évoque les anciens internationaux, fait sans doute référence au demi-centre Fabrice Guilbert, médaillé de bronze français au championnat d’Europe 2008 et quintuple vainqueur du tournoi de Bercy. Un élément d’expérience (40 ans) à surveiller.

Des matchs amicaux bien négociés
Même si c’est l’ouverture du championnat avec toutes les incertitudes qui accompagnent cette journée particulière, l’entraîneur dauphinois ne part pas dans l’inconnu et peut s’appuyer sur une campagne de matchs amicaux encourageante. Le bilan est de deux défaites face à deux équipes de ProLigue (18-31 face à Chambéry et 19-37 face à Istres, avec un effectif amoindri) mais de trois victoires contre des équipes évoluant elles aussi en N1 (30-20 contre Villefranche, 31-25 contre Villeurbanne et 30-22 face à Saint-Etienne). « Zizou » Benkhala revient sur cette pré-saison : « La préparation s’est bien passée dans l’ensemble. Ce n’était pas facile tous les jours mais les joueurs doivent être dans le dur pour être performant toute la saison. Depuis quelques temps nous sommes revenus à un rythme de compétition avec l’objectif de retrouver de la fraîcheur dans les jambes et peaufiner les derniers réglages. »
Face aux équipes de son niveau, le GSMHGUC a toujours inscrit un minimum de 30 buts. De bon augure pour la suite sachant que l’année dernière, l’attaque était le point faible de l’équipe ? Le coach dauphinois répond: « Il est vrai que cette saison nous avons des joueurs avec un gros potentiel en attaque et nous serons plus performant dans ce secteur. Un joueur comme Ryadh Souid par exemple permet de fixer plusieurs défenseurs. » Mais l’entraîneur alpin n’oublie pas sa défense : « On peut avoir la meilleure attaque et finir sixième. La saison dernière, notre potentiel offensif était moindre que celui d’Angers ou Strasbourg par exemple, mais nous avons terminé devant eux. Le plus important est l’équilibre à trouver entre notre défense et notre attaque. En insistant sur la base de notre jeu : une très grosse défense.»
Autre point rassurant, les petits bobos à l’issue de la préparation ont été soignés et le GSMHGUC pourra compter sur toutes ses forces vives pour ce premier déplacement.

Garder l’état d’esprit qui fait le GSMHGUC
Une première, c’est toujours spéciale. L’excitation de débuter une nouvelle aventure se mêle parfois avec la peur de mal faire. Statut VAP et donc favori oblige, les martinéro-grenoblois devront apprendre à gérer la pression. Une pression qui ne doit pas les inhiber et les faire déjouer. Heureusement, le GSMHGUC compte dans ses rangs des joueurs d’expériences qui ont du vécu au niveau supérieur. Il possède aussi en la personne de Samy Bendjaballah un capitaine qui sait montrer la voie à suivre. Sa présence est un gage de sécurité sur l’état d’esprit qui animera cette équipe. Comptons sur lui et les anciens de la boutique pour transmettre les valeurs du GSMHGUC, celles qui en feront une équipe (très très) difficile à jouer…

Première journée, long déplacement, statut de favori…Peu importe. Le GSMHGUC serait inspiré de débuter par une victoire, histoire de lancer la mécanique sur de bons rails et de faire d’emblée le plein de confiance. Ce déplacement à Torcy marque le jour 1 d’une nouvelle aventure, que l’on espère grandiose. Alors pas question de démarrer sur une fausse note. Le long et sinueux chemin de la Proligue débute ce samedi. Alors bonne route et bon voyage au GSMHGUC…

Torcy Handball Marne la Vallée-GSMHGUC , Samedi 9 septembre, 19h00, Hall Jean Moulin, Torcy

Programme de la première journée
Epinal HB / HBC Semur-en-Auxois
Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball / Chambéry savoie HB (2)
Sarrebourg Moselle Sud / Belfort AUHB
Torcy handball Marne la Vallée / Grenoble SMHGUC