Chaouki Benhamdi (US2Ponts) : « Le recrutement a vraiment été bon même si cela a été compliqué »

Au cours de cette intersaison synonyme de période de recrutement, l’US2Ponts s’est essentiellement renforcé devant. Un choix et une stratégie que nous explique Chaouki Benhamdi, un des coachs des « Rouges et Noirs ».

Chaouki Benhamdi, on voit que le recrutement de l’US2Ponts s’est principalement axé à renforcer le huit de devant avec pas moins de 9 renforts chez les avants ?
L’idée était de cibler des joueurs là on pouvait en avoir le plus besoin par rapport à ce qui nous manquait l’an dernier. On avait donc essentiellement ciblé des profils de première et de deuxième ligne : des mecs costauds, qui peuvent nous apporter de la densité. Le but étant qu’on puisse s’affirmer à la maison quand on reçoit des gros et répondre sur tout ce qui se passe devant. C’est pour ça qu’on a recruté des joueurs comme Alex Bernard (2ème ligne, ex capitaine Chartreuse Néron) ou l’ancien capitaine d’Izeaux Fabien Golbarini (2ème ligne, ex Echirolles). Les retours aussi de Tomy Batigne, qui est un très bon première ligne et d’Olivier Nier, super troisième ligne, plaqueur gratteur, intelligent dans le jeu, devraient aussi nous apporter la densité qui nous manquait l’année dernière. De ce que j’ai pu voir des premiers entraînements, ils vont vraiment nous apporter. En première ligne, on a aussi Nicolas Pacewicz, un très bon jeune qui est en tutorat avec le FCG. Je pense qu’on lui donnera sa chance.

En revanche, il n’y a qu’une recrue dans les lignes arrières avec la signature du demi de mêlée de Jarrie Fabian Nadi. Ce n’est pas un peu juste ?
Pour ce qui est des lignes arrières, il n’y a aucun souci. On avait ciblé trois profils de joueur mais aujourd’hui, on a eu qu’une seule recrue derrière. Après, l’avantage qu’on a, c’est que c’est un secteur où on est assez fourni. L’an dernier, il y avait pas mal de joueurs qui jonglaient entre la « une » et la « B » donc il y a des joueurs à qui j’ai proposé des repositionnements pour combler un peu les manques. On va aussi se baser sur les jeunes des Bélascains (les joueurs ayant moins de 20 ans). Il n’y a vraiment pas de problème là-dessus.

Quel bilan tires-tu du recrutement ?
Je pense que le recrutement a vraiment été bon même si cela a été compliqué. Déjà parce qu’on ne pouvait pas se permettre d’aller recruter la terre entière parce qu’on avait été très fourni l’année dernière, et aussi parce que, même en Fédérale 3, les joueurs peuvent être assez exigeants sur l’aspect financier, chose que nous, on n’a pas. L’idée était de proposer un projet de jeu et des entraînements qui soient intéressants. Et de ce que j’ai vu des premiers entraînements, les joueurs sont appliqués et impliqués. Je pense que la saison va être pas mal.