Kevin Ayache (RC Alpin Futsal) : « Aujourd’hui, il faut stabiliser le club au niveau régional »

Champion d’Isère la saison dernière, le RC Alpin Futsal découvrira pour la première fois le niveau régional la saison prochaine. A l’aube de cette nouvelle saison, le coach du club moirannais Kevin Ayache s’est confié à #LSD sur la fin de saison dernière et sur les objectifs pour la saison prochaine.

Kevin, peux-tu te présenter et nous présenter ton parcours dans le Futsal et le Football ?
Je m’appelle Kevin Ayache, j’ai 27 ans. Dans le football, j’ai évolué en région parisienne chez les jeunes jusqu’à signer en CFA 2 au FC Chambly Thelle (60) avec qui j’ai été champion et joué par la suite en CFA. En parallèle, j’ai évolué à l’Attainville Futsal C. dans le Val d’Oise, club que je salue. J’ai ensuite rejoint la région iséroise où j’ai joué au FC Bourgoin-Jallieu avant d’arrêter le football notamment à cause de projets professionnels en cours. Je me suis donc relancé dans le Futsal où j’ai signé au Lyon Moulin a Vent Futsal pendant 2 saisons en Ligue 2 avant de rejoindre Pont de Claix en DH.

 

Le RCA vient de sortir d’une saison fantastique, tu t’attendais à une telle année ?
Je suis arrivé à la mi-saison dans un club très jeune mais pleins d’ambitions avec des passionnés aux commandes. Cependant, la culture futsal ne s’acquiert pas facilement. Le groupe était jeune et le départ du coach de l’équipe première en décembre suivi de celui de la réserve en janvier a vraiment chamboulé le club. Je ne m’attendais vraiment pas à monter cette année mais plutôt à établir les bases pour monter la saison prochaine. Le mérite revient vraiment aux joueurs qui ont montré une véritable détermination à progresser. C’est cela qui nous a permis de quasiment réaliser un sans-faute et de finir premier d’une très courte tête. Nous sommes heureux mais le plus dur commence !
Nouvelle saison et première année en R2 pour le RC Alpin, quels seront les objectifs pour cette année ?
Nous sommes pressés d’entamer la saison, mais il va falloir apprendre encore très vite car le niveau augmente. Le maintien sera notre priorité. Aujourd’hui, il faut déjà stabiliser le club au niveau régional. Cependant, je suis un coach ambitieux et même si nous ne partons pas favoris, nous jouerons tous les matchs pour les gagner et advienne que pourra.
Comment juges-tu ta poule en première phase ?
C’est une poule forcément compliquée avec une majorité d’équipes habituées aux joutes régionales. Nous recevons les 3 clubs de Lyon (Limonest, Chassieu et Lions Loisir) et on se déplace en Isère et dans la Drôme (Joga Grenoble, Romans, Pays Voironnais Futsal). Il y a 6 finales à jouer pour finir dans les 3 premiers et assurer notre maintien avant la deuxième phase. Mais aujourd’hui, je pense qu’il faut d’abord se concentrer sur nous car nous avons du pain sur la planche pour être prêt et les résultats dépendront de notre travail peu importe l’adversaire.
Vous avez été actifs au rayon des arrivées, ton groupe est-il complet ? Peux-tu nous présenter tes recrues ?
Le plus important pour moi était de conserver le groupe qui m’a donné satisfaction la saison dernière et qui s’est offert la montée en R2. Je souhaitais aussi rajouter des jeunes du groupe U17 champion d’Isère. Au rayon des départs, mis à part un ou deux éléments, nous avons gardé la totalité des joueurs que nous voulions. Du côté des arrivées, nous avions ciblé des joueurs capables d’apporter de la maturité au groupe comme Charon ou Constanzo. Nous souhaitions aussi avoir des jeunes prometteurs ayant déjà connu ce niveau comme Desbos et Bastardo pour ne citer qu’eux.. L’urgence était aussi de recruter un gardien après la blessure de Masson et le départ pour raisons professionnelles de Ferluc. Nous avons donc fait signer Adel Amaouche un jeune gardien très prometteur à mes yeux, sélectionné en équipe Rhône Alpes et qui vient poursuivre ses études sur Grenoble. Il évoluait déjà la saison dernière en R2 du côté de Valence. Il y aura peut-être encore une ou deux arrivées de plus, des discussions sont actuellement en cours. Pour conclure, je suis satisfait du groupe seniors que nous avons formé et nous lutterons en équipe une comme en équipe deux pour jouer les premiers rôles dans nos poules respectives !
Vous partez à Barcelone en stage d’avant-saison et vous allez jouer contre le Grand FC Barcelone Futsal, ça doit être un rêve pour toi et pour le club ?
Oui ça va être une expérience formidable pour le groupe et pour le club. Le FC Barcelone est une référence en matière de futsal et de football en général. C’est un honneur pour nous d’être reçu pour un match amical et de pouvoir représenter la ville et la région là-bas. Cependant au-delà du match de gala, nous partons 5 jours en Espagne pour se préparer avec au programme deux séances par jour et diverses activités. On ne sera pas en vacances à Barcelone !
On sait qu’il y a une ferveur populaire autour du RCA, est-ce que tu aurais un mot pour les supporters à l’aube de la nouvelle saison ?
Il est rare d’avoir une telle ferveur dans un gymnase de futsal surtout à ce niveau. La saison dernière, ils nous ont permis à leur manière d’atteindre le niveau régional car les joueurs ont senti leur soutien lorsque les moments étaient plus difficiles. Mes joueurs se sont surpassés grâce à eux. Je tiens vraiment à les remercier pour leur investissement et je compte évidemment sur eux pour nous aider à atteindre nos objectifs et faire trembler le gymnase du Vergeron la saison prochaine.
  • Le calendrier du RCA Futsal pour la première phase : 

– 23 Septembre : JOGA – RC Alpin
– 7 Octobre : RC Alpin – Chassieu Futsal
– 14 Octobre : Romans – RC Alpin
– 21 Octobre : RC Alpin – Lions Loisirs
– 28 Octobre : RC Alpin – FC Limonest
– 11 Novembre : Pays Voironnais Futsal – RC Alpin