Victoire du FCG qui s'{Aix}tirpe du piège provençal

De retour dans son stade de Lesdiguières, le FCG terminait sa préparation estivale avec un match amical contre Aix, pensionnaire de la Fédérale 1 Elite, soit un niveau en dessous du club grenoblois.

Devant 2000 supporters et enfin un peu de soleil, les deux équipes pouvaient tenter à tour de rôle d’envoyer quelques missives et ce sont les provençaux qui ouvraient la marque après 10 minutes sur une pénalité de Sola. Les grenoblois voulaient jouer, exemple avec cette pénalité à 15 mètres des poteaux sudistes, sur laquelle le FCG choisira la mêlée plutôt que les points, secteur en réussite sur ce match. Quelques minutes plus tard, c’est Lolagi Visinia qui débloquera le compteur isérois avec un essai en bout de ligne (24″ 5-3), non transformé. Mais Aix ne s’enterrait pas et reprenait l’avantage quelques secondes après par Sola sur une pénalité face aux poteaux, (5-6 / 26″). Pire, Clement Querru, le 3/4 centre d’Aix Provence, interceptait un ballon sur les 30 mètres grenoblois et partait aplatir sous les poteaux. Essai transformé par Sola. (5-13 30″). Cela eut le mérite de sonner la révolte grenobloise puisque David Mélé marquait un essai quelques minutes après, Burton transformera (12-13 – 33″). À la 36ème minute, Sola manquera une pénalité difficile et se fera intercepter à son tour par Lolagi Visinia, qui traversera le terrain pour son deuxième essai personnel, non transformé par Burton. (17-13 – 39″).

À la reprise, C’est Aix qui attaqua en premier, avec la même fougue que dans le premier acte. Le FCG mettait les barbelés à la 52ème sur une demi-douzaine de temps de jeu adverse sur ses 5 mètres. La fatigue était bien présente, notamment visible sur les nombreux ballons offensifs des joueurs aixois. Mais comme le montre ce résumé, ce sont bien les blancs de Provence Rugby qui tenaient le ballon, récompensés notamment par une pénalité à l’heure de jeu (17-16 – 60″). Il faudra à nouveau une faute et une touche à 10 mètres pour revoir du rouge et du bleu. Le tout à 14 contre 14 puisque deux cartons jaunes seront distribués. C’est ainsi par un groupé pénétrant suite à une touche dans les 22 mètres que François Uys marquait pour grenoble et redonnait un peu d’air avec l’aide de Latorre à la transformation (24-18 66″). 10 minutes plus tard, c’est quasiment sur la même action que Paulin Mas aplatissait un nouvel essai, transformé. (31-16 76″). En fin de match, Jeremy Valencot marquait une dernière fois dans une défense blanche complètement essoufflée.

Le score en restera là. La victoire fut belle car à Lesdiguières. Mais le contenu montre que le FCG a encore du boulot pour trouver une bonne cohésion à 10 jours de l’ouverture du championnat. Les 3 essais dans le dernier 1/4 d’heure ne doivent pas être l’arbre qui cache la forêt d’une saison qui s’annonce passionnante.