Julien Gerby (Red Kaos 94): « Le FCG est aujourd’hui prioritaire sur les deux stades de l’agglomération »

Un stade, deux équipes. Cette situation dure maintenant depuis plusieurs saisons à Grenoble. D’un côté, il y a le GF38, désormais pensionnaire de National 1, et dont les supporters réclament la priorité pour jouer au Stade des Alpes. De l’autre, il y a les dirigeants du FCG qui estiment que « tout le monde a intêret à ce que les deux clubs jouent au Stade des Alpes ». LSD est allé à la rencontre des Red Kaos, principal groupe de supporters du GF38 et de dirigeants du FCG.

Il n’y aura donc pas de doublon le 25 août prochain. Le FCG accueillera Massy au Stade des Alpes, tandis que le GF38 disputera le lendemain la 4ème journée de National 1 face à Dunkerque, sur les antennes de Canal + Sport. Reste désormais à régler deux problèmes pour cette saison. Le 8 décembre (GF38 – Chambly et FCG – Soyaux-Angoulême) et le 23 mars (GF38 – Bastia? et FCG – Carcassonne), les clubs de foot et de rugby doivent jouer au Stade des Alpes leur rencontre de championnat. Rien ne dit à l’heure actuelle que la télévision diffusera l’une des deux rencontres, cela permettant aux deux équipes de jouer dans leur enceinte. Cette situation, les Red Kaos n’en peuvent plus. Ils ont encore en mémoire ce fameux week-end du 22 octobre 2015. Le GF38 avait alors dû jouer son match de CFA à… Chambéry, pour cause de rugby au SDA le même jour. Les supporters de football comptent donc se faire entendre.

Julien Gerby, responsable des Red Kaos 94, précise que le groupe « réfléchit de plus en plus à des actions » lors de la rencontre FCG-Massy, le 25 août. Il ajoute que ces possibles actions seront pacifiques. Pour lui, la « diffusion sur Canal + de GF38-Dunkerque le 26 août permet d’éviter le doublon mais ne règle pas le vrai problème de fond. » Mais alors, que faire? « Le FCG peut très bien jouer en Pro D2 au Stade Lesdiguières. Ils ont quitté ce stade quand ils sont montés en Top 14 car il fallait faire de gros travaux et que la capacité n’était plus suffisante, mais maintenant ce n’est plus le cas en Pro D2. » Les supporters du GF38 ne souhaitent plus jouer au Stade Lesdiguières. Ce que souhaite Julien Gerby, c’est que « le GF38 soit prioritaire au SDA, sinon le FCG le sera sur les deux stades de l’agglomération. Eux, ils ont une enceinte quand il y a un doublon, et c’est à nous de nous déplacer. Ce n’est pas normal. »

Du côté du FCG, un dirigeant nous précise qu’il n’est pas possible pour un club professionnel de jouer dans n’importe quel stade. « Notre stade de compétition est validé par la LNR et aujourd’hui, il faut faire des demandes exceptionnelles pour être délocalisé ». Autre problème évoqué par le club de rugby, les conditions d’accueil à Lesdiguières: « ce stade n’est pas capable d’accueillir Canal +. La Wifi, la plateforme télé, c’est compliqué. »

Mais alors, comment éviter ces doublons tout en cohabitant? Pour le FCG, les deux clubs dépendent « des ligues et de la télévision. Nous ne choisissons pas les horaires de nos matchs. » Pour les supporters du GF38, tout cela est une « histoire de dirigeants. Nous n’avons eu aucun contact avec les dirigeants du FCG. Pour nous, ce sont les responsables numéro 1 de ces rapports dégradés » . À cela, le club de rugby répond que « les dirigeants des deux camps doivent être suffisamment mature pour faire les choses ensemble. » Avec plus de dialogue?

 

Interviews réalisées par Hugo Galatioto