Escalade : Thomas Ballet tout proche de l’exploit, Guillaume Moro stoppé à l’avant dernière épreuve

Hier soir, deux grimpeurs du Pôle France de Voiron étaient à l’affiche de l’émission de TF1 Ninja Warrior et se sont qualifiés parmi les trois derniers finalistes. Si Guillaume Moro n’a pas réussi à terminer le parcours proposé aux finalistes, Thomas Ballet peut nourrir des regrets sur l’ultime épreuve de « La Tour des Héros ». 

Il s’en est fallu d’un rien… Thomas Ballet a failli remporter les cent mille euros mis en jeu lors de l’émission Ninja Warrior, diffusée hier soir sur TF1. Arrivé au bout du parcours, il était le seul prétendant à pouvoir emporter la mise. Pour cela, il devait arriver à vaincre la Tour des Héros, l’épreuve finale, qui consiste à grimper une corde sur vingt-trois mètres rien qu’à la force des bras, le tout en moins de trente secondes. Malheureusement, celui qui s’entraînait avec l’Equipe de France d’Escalade au Pôle France de Voiron a appuyé sur le buzzer du sommet sept secondes trop tard. Rageant…

Le grimpeur, qui fêtera ses 28 ans le 1er août prochain, a déclaré toute sa déception dans les colonnes du Parisien : « Ce qui me dégoûte, ce n’est pas de perdre, c’est ce que ça traduit de ma personnalité. Cet échec a révélé ce que je savais déjà : j’ai de grandes capacités physiques et mentales mais surtout un gros point faible, aller au bout des choses. » Meilleur concurrent de l’édition 2018, Thomas Ballet s’est fixé le défi de revenir l’année prochaine encore plus fort. Sept secondes plus fort, pour être précis.

Un autre grimpeur du Pôle France de Voiron participait à cette émission : il s’agit de Guillaume Moro. Âgé de seulement 22 ans, le vice-champion de France d’escalade de vitesse en 2015 faisait partie des trois derniers candidats en lice avec Thomas Ballet mais malheureusement pour lui, n’est pas parvenu à se qualifier pour l’ultime épreuve et tenter sa chance sur la Tour des Héros.

Crédits photo : http://www.ffme.fr/