Triathlon : Dorian Coninx solide, mais pas médaillé

Ce week-end se déroulait à Hambourg la cinquième étape des World Triathlon Series (WTS) où concourait l’isérois Dorian Coninx. Malheureusement pour lui, pas de médaille à l’arrivée… 

Le week-end de Dorian Coninx commençait samedi avec la course en individuel. Auteur d’une course solide, le natif d’Echirolles a terminé sixième de l’épreuve où les français ont, par ailleurs, très bien figuré. En effet, Vincent Luis, titré à Valence, se place quatrième tandis que Léo Bergère, le deuxième isérois de l’étape, a pris la huitième position, lui qui s’alignait seulement pour la deuxième fois sur la ligne de départ d’un WTS. Raphael Montoya complète le beau tir groupé des Français en s’adjugeant la onzième place. Les Français annonçaient alors la couleur pour les Championnats du Monde de relais mixte du lendemain. Malheureusement, le podium a une nouvelle fois fui les tricolores pour cette discipline néo-olympique…

Dorian Coninx a pourtant livré une course parfaite en signant le meilleur temps du relais en 19 minutes et 25 secondes. Parti avec douze secondes de retard sur la tête de la course après le premier relais de Jeanne Lehair, l’isérois a réussi à combler son retard à la nage, avant de prendre le large… en vélo. Accompagné par l’Américain Ben Kanute, le français est parvenu à maintenir en respect ses autres concurrents lors des 1600 mètres de course à pied et finalement passer le relais à Emilie Morier en première position. Malheureusement, la française n’a pas réussi à garder le rythme fou imposé par son coéquipier et le relais français a logiquement reculé au classement. Si Vincent Luis, arrivé quatrième la veille en individuel, a tout essayé pour revenir sur le groupe de tête, l’écart était beaucoup trop important pour se mêler à la lutte pour le podium.

La France termine finalement à la sixième place à plus d’une minute des champions du monde australiens. Le podium est complété par les Etats-Unis et par les Pays-Bas.