Analyse de l’effectif des BDL 2017-2018 Ep.2: La défense

Dans un peu plus d’un mois, les Brûleurs de Loups débuteront leur série de matchs amicaux, avant d’entamer une saison qu’ils espèrent pleine de succès. Pour les grenoblois, l’objectif sera d’aller chercher un titre en championnat, mais aussi une nouvelle Coupe de France et une finale de Conti Cup à Pôle Sud. Avant le retour sur la glace, LSD, vous propose une analyse de la défense 2017-2018 des BDL, après avoir décortiqué l’attaque il y a quelques semaines.

Et si les BDL version 2017-2018 étaient encore plus forts que la saison dernière? En conservant ses meilleurs éléments, tout en faisant venir des joueurs de bon niveau, le club a en tout cas renforcé sa défense. Une défense que l’on peut qualifier d’expérience. Nicolas Favarin, Stéphane Gervais et Quentin Scolari ne seront plus sur la glace iséroise l’an prochain, mais ont été remplacés par le bordelais Jean-Philippe Côté, le finlandais Joona Kunnas et Christophe Tartari (qui descend d’une ligne pour la saison à venir).

Sur le papier, il y a de quoi avoir de l’espoir pour ces prochains mois. Le duo Kyle Hardy/Sébastien Bisaillon est de nouveau attendu. Ces deux joueurs, qui ont clamé leur envie de rester dans la capitale des Alpes dès la fin de saison dernière, auront de nouveau un rôle important à jouer. Complémentaires, ils se comprennent parfaitement. Et quand l’un monte en attaque (Hardy), le second (Bisaillon) est là pour protéger son gardien en cas de contre-attaque.

Teddy Trabichet sera également grenoblois la saison prochaine. Le joueur de 30 ans, formé aux BDL, puis passé par Amiens, Briançon et Gap, va de nouveau faire partie des défenseurs d’expérience. Il évolue régulièrement avec l’équipe de France, même s’il n’a pas été retenu lors du dernier Mondial en France, en mai dernier. Autre joueur conservé par le staff isérois: Aziz Baazzi. Auteur de 12 points (3 buts, 10 passes) en 46 matchs la saison dernière, il a également une connaissance du niveau international, lui qui a souvent joué avec les Bleus.

coté

Jean-Philippe Côté arrive quant à lui de Bordeaux. À 35 ans, celui qui a joué 8 rencontres avec les Canadiens de Montréal en 2005-2006 prolonge donc son aventure en Europe. Comme il l’indiquait à Quebec Hebdo il y a quelques jours, «jouer au hockey en Europe, c’est profiter d’un beau style de vie, voyager et en profiter. J’ai choisi d’aller en France pour le travail de mon épouse, il faut bien penser à elle aussi». Avec de nombreuses saisons en AHL (antichambre de la NHL), son expérience du très haut niveau devrait profiter au club grenoblois, notamment en play-offs.

joona kunnas

Lui sera le plus jeune défenseur du club cette saison. Joona Kunnas, 24 ans, arrive tout droit de Finlande. S’il n’est pas connu en France, le futur numéro 67 des Brûleurs a effectué une dizaine de rencontres dans la plus haute ligue de son pays.  Fort de 4 années d’expérience dans la ligue universitaire américaine (NCAA), son profil de défenseur défensif est intéressant. Il pourrait évoluer aux côtés de Côté ou Trabichet.

Enfin, Christophe Tartari va enchaîner une seizième saison aux BDL. À 32 ans, le grenoblois descend d’un cran et sera donc défenseur l’an prochain. Pour autant, le numéro 73 ne plonge pas dans l’inconnu, lui qui a déjà évolué à ce poste à de nombreuses reprises par le passé, et notamment la saison dernière.