F.Belay (speaker du Tour de France) : « Latour est le meilleur représentant de cette vague de français qui monte »

Depuis deux ans, François Belay est la nouvelle voix du Tour. Passé après le mythe, Daniel Mangeas, l’homme du Bugey est revenu pour #LSD sur le Tour de France avec les chances dauphinoises et les étapes qui passeront par l’Isère notamment le 19 Juillet avec ce grand départ de la Mure.

Quels sentiments on ressent quand on retrouve le Tour de France ?
C’est une véritable excitation mais aussi du plaisir. On a l’impression chaque année de retrouver une véritable famille, la famille du Tour. Nous sommes plus de 3000 sur l’aire d’arrivée, ce qui fait une belle famille. Je suis très excité car c’est un mois de boulot intense mais où je me vide la tête. Le tour de France pour moi, c’est un 14 Juillet chaque jour. C’est la fête de la France, une course multicolore avec beaucoup d’ambiance. 

On espère chaque année une victoire française, est-ce que c’est la bonne année ou la Sky va encore verrouiller la course ?
Je crois que la Sky sera une nouvelle fois proche du compte avec notamment un Christopher Froome au rendez-vous. Après, on peut miser sur Romain Bardet aussi. Il y a aussi la nouvelle vague française qui monte avec Alaphilippe ou encore Pinot. Gagner le Tour sera compliqué pour les français cette année mais la nouvelle vague peut vraiment faire quelque chose. Il faut un successeur à Bernard Hinault. Cette année, je pense que nous aurons de belles victoires d’étapes mais aussi un Top 5 avec Romain Bardet notamment. Du côté des favoris, je vois Froome qui est humble, disponible, courageux et malin avec une équipe qui est au-dessus. Dans la Sky, il y a trois ou quatre coureurs avec les capacités de gagner le Tour de France. 

Du côté du Dauphiné et de Romans sur Isère, il y a aussi un jeune qui monte, Pierre Latour. Pensez-vous qu’il pourrait gagner une étape sur le Tour cette année ?
Complètement ! Pierre Latour est un coureur que j’aime beaucoup. Il est le meilleur représentant de cette nouvelle generation qui monte. Latour est un super coureur et une personne géniale ! Il sera au service de Bardet mais pourrait bien signer une belle victoire. 

Le territoire dauphinois accueillera deux étapes avec une première arrivée à Romans. Une victoire française est possible dans la ville drômoise ?
Oui, on pense notamment à Démare et Bouhanni. Ce dernier devra se défaire de la malchance qui l’accompagne depuis quelques années mais je vois une possible victoire française au sprint. Ce serait encore plus beau dans notre région et à Romans ! 

Le lendemain, départ de la Mure. Cette étape du 19 Juillet et l’arrivée à Serre-Chevallier : deux des plus importantes de ce Tour ?
Oui, car on rentrera dans la semaine cruciale. Avant cela, les favoris auront déjà sorti les griffes mais cette étape  sera le début du triptyque alpin. Ce sera une journée très compliquée mais il y en aura du même acabit en première semaine avec l’étape Nantua-Chambéry qui aura un dénivelé très important. C’est une course pour les grimpeurs et le Tour peut se perdre sur l’une de ses deux étapes.