Axel Domont (AG2R) : « Chaque étape est particulière mais pour l’arrivée à Romans, il y aura un truc en plus »

Le jeune coureur drômois de 20 ans a réalisé un magnifique Critérium du Dauphiné.  Deuxième de la première étape, le valentinois a finalement terminé à la 53ème place au général d’une course remporté par Jakob Fuglsang. Pour #LSD, il nous parle du passage du Tour de France prévu dans la Drôme cet été et de ses objectifs pour la Grande Boucle.

Axel, tu es passé durant ce Critérium du Dauphiné sur tes routes, cela doit être une belle émotion pour toi ?
Cela fait toujours plaisir. Je connaissais vraiment bien les routes que l’on a empruntées. Cela ne permet pas d’avoir un coup d’avance sur les adversaires mais d’arriver plus sereinement et de savoir où se placer. C’est beau et ça fait vraiment chaud au coeur de passer chez soi.

Si tu es sélectionné pour le Tour de France, toi l’ancien coureur du Vélo Sprint Romanais Péageois, l’arrivée à Romans sera surement remplie d’émotion ?
C’est sur que cela fera plaisir. Après chaque étape est particulière mais c’est sûr que l’arrivée à Romans, il y aura un truc en plus. On aura beaucoup d’amis et de famille à l’arrivée et c’est vraiment cela qui fait plaisir. Malgré tout, je ne vais pas me tenter à une échappée impossible. 

Quels seront tes objectifs sur ce Tour de France  ?
Mon rôle sera surtout d’aider mes leaders. Je suis le genre de coureurs à qui on demande de prendre des échappées quand elles peuvent aller au bout. Je peux être aussi échappé lors d’étapes de montagnes pour ensuite servir de relais. Je ne me dissiperai pas dans des échappées qui ne servent à rien.