Mats Lusth: « Grenoble reste mon meilleur souvenir en tant qu’entraîneur »

Vous supportez les Brûleurs de Loups depuis dix ans et plus? Vous connaissez forcément Mats Lusth. Le suédois fut coach de l’équipe première de 2007 à 2010, et est surtout le dernier entraîneur à avoir remporté le championnat avec Grenoble en 2009, la fameuse année du quadruplé! Depuis, Mats Lusth a connu plusieurs clubs et s’est même lancé dans la course automobile! C’était donc l’occasion de prendre de ses nouvelles.

Grenoble. Une ville qui reste gravée dans la mémoire de Mats Lusth. En trois saisons, l’ancien joueur de Malmö est tombé amoureux de la capitale des Alpes. Sept ans après, les souvenirs restent nombreux. « Grenoble reste au sommet dans toutes les expériences que j’ai eues en tant qu’entraîneur. C’est sans aucun doute le meilleur endroit où j’ai été, tant sur le plan sportif que personnel. » Lors de la saison 2008-2009, le suédois est à la tête d’une équipe incroyable, qui va faire le quadruplé: Coupe de France, Coupe de la Ligue, Trophée des Champions et championnat.

mats lusth

En finale de Magnus, Grenoble s’impose en quatre manches face à Briançon. Le technicien s’en souvient comme si c’était hier. « C’était magnifique de gagner cette formation. Notre équipe était très bonne quand j’y étais et nous avons connu beaucoup de succès. » Antonin Manavian, Mitja Sivic, Calle Bergström, Viktor Wallin, Ludek Broz, Martin Masa… les bons joueurs ne manquent pas.

Après une demi-finale perdue en trois manches face à Rouen en 2010, Mats Lusth quitte le club, direction la Norvège. « Cette année-là a été très bonne. Ensuite, je suis parti à Malmö en Allsvenskan. Désormais, j’entraîne Kristianstads en Division 1, l’équivalent du troisième échelon suédois. Nous avons joué la montée cette saison, et nous tenterons de nouveau cela l’an prochain. »

L’avenir de Mats Lusth devrait donc s’écrire sur la glace, voire sur les circuits. Depuis un voyage aux Etats-Unis, le suédois s’est testé pilote. « Un de mes amis fait partie des meilleurs pilotes automobiles du monde. Je me suis inscrit en EDRS (european drag racing series), la deuxième plus grande division du pays. » Et le succès est au rendez-vous. Le suédois fait régulièrement des résultats et son nom figure fréquemment dans les journaux.

À 55 ans, il se voit continuer à coacher des équipes de hockey en Suède, voire ailleurs. Après Kristianstads, il pourrait de nouveau tenter l’aventure à l’étranger. Il a d’ailleurs récemment reçu des propositions de Norvege, du Danemark, mais aussi de Suisse. Lui se verrait bien aller en Autriche ou… à Grenoble. D’ailleurs, Mats Lusth continue de suivre les résultats du club alpin grâce à Patrick Rolland, son assistant de l’époque. « Je parle souvent avec lui par téléphone. Je lui ai dit que je reviendrai aux BDL s’il y retourne. »