Le BCTM à une marche de la Ligue 2

Le Basket Club de la Tronche Meylan est à seulement une marche de la montée et d’un titre de champion de France. Ce week-end, l’équipe Iséroise sera en déplacement du côté de Nantes, pour le dernier match de sa saison qui aura l’allure d’une finale de NF1. Les joueuses de Mickaël Cortay sont invaincues en phase 2 et devront faire un match plein pour espérer accéder au deuxième échelon national, niveau que le club n’a plus connu depuis 20 ans.

Mesdames à vous de jouer !

Quel chemin parcouru entre la reprise au mois d’Aout 2016 et ce dernier match à jouer en Mai 2017. Sans objectif précis en début de saison, les joueuses du BCTM se sont retrouvées en tête d’affiche à jouer les premiers rôles de ce championnat. L’équipe était en construction basée sur un socle solide d’anciennes joueuses en y apportant de la fraicheur avec l’apport des nouvelles recrues et l’intégration des jeunes du club. C’est une réussite complète pour ce groupe avec également ce staff composé de Clement Sanchez et Samuel Beyrouthy.

Mais avant cette finale, les coéquipières de Charline Fréminet ont connu de nombreux déclics pour en arriver jusque là. On se rappelle notamment des victoires à l’extérieur contre l’AS Villeurbanne mais surtout contre l’ALA le Havre. Les filles du Président Pic se sont battues toute l’année pour en arriver là.  Mais cette saison ne fût pas tout le temps rose, il y a eu aussi des pleurs lors de la défaite à Orthez en ½ finale du Trophée Coupe de France, à seulement une marche de Bercy.  Mais ce sont dans les défaites que se forge les victoires comme dit le dicton. Il y a des gestes, des attitudes qui ne trompent pas. Charline Fréminet en pleurs contre l’US Glacerie entouré par le groupe venu la soutenir tout de suite. Mathilde Roche qui prend le dernier tir contre SO Armentières pensant finir son dernier match de basket, les blessées qui assistent aux déplacements. Toutes ses images fortes de cette année montrent l’union et l’état d’esprit qui anime cette équipe du BCTM. Les Iséroises ont encore une fois leur destin entre leurs mains, elles n’ont rien à perdre mais tout à gagner.

Le come-back en ligue 2 ?

Pour la belle et petite histoire, Le Basket Club de la Tronche jouait en nationale 1 B lors de la saison 1997-1998 (ligue2 maintenant). La Nationale féminine 1 était le deuxième échelon du championnat de basket féminin en France juste en dessous de la Ligue féminine de basket. Elle portait jusqu’en 1998 le nom de Nationale féminine 1B, comme antichambre de la Nationale féminine 1A, avant que celle-ci ne devienne la LFB.  A l’époque Marie-Noëlle Servage, la maman de la joueuse Charline Fréminet était l’adjoint de cette équipe. Sandrine Mopin était l’entraineur principal. D’ailleurs depuis de nombreuses années Mickaël Cortay collabore au comite de l’Isère avec elle, comme CTF. Élodie Pic la fille actuel du Président Jean-Claude Pic faisait ses premières armes dans cette équipe fanion. Ce week-end, le BCTM a la possibilité d’écrire une nouvelle page de son histoire.

Le parfum d’une finale

Toutes les joueuses et tous les entraineurs ont envie de jouer ce match synonyme de finale.  L’enjeu de cette rencontre est primordiale pour l’accession en ligue 2.  La pression monte de plus en plus à l’approche de ce rendez-vous. Le BCTM devra être très fort pour s’imposer du côté de Nantes.

L’entraineur Isèrois s’exprime avant le match : Nous vivons des beaux moments, c’est que du positif.  Les filles sont appliquées à l’entrainement.  Nous avons prévu quelques changements tactiques  comme les deux équipes se connaissent.  En tout cas, les joueuses sont concentrées. Elles ont hâtes d’y être.

L’enjeu et feuille de match :

Au match aller, le Basket Club de la Tronche Meylan s’était imposé après prolongations sur le score de 67 à 62. Si l’équipe du BCTM gagne, elle sera championne de France de Nationale 1 Féminine. En cas de défaite de 3 pts, les Iséroises seront 2ième et accéderont à la ligue 2. Si elles perdent de + 4 pts, elles se classeront 3ième de ce championnat et elles ne monteront pas en ligue 2.  Attention les calculs sont basées sur une égalité à 3 avec une victoire de Charnay qui recevra La Rochelle, de son côté.  En cas de défaite de Charnay à domicile, le BCTM et St Paul de Reze seraient qualifiés pour jouer à l’étage supérieur.

L’effectif du BCTM : Yomy Tracy, Tilise Boisseron, Léna Timéra, Clérine Choron, Charline Fréminet, Léa Lambert, Guiday Mendy, Lucja Tomczak et Mathilde Roche.

Infirmerie : Marylie Limousin et Laure-Hélène Pottiez mais présentes à Nantes pour soutenir le groupe.

Coach : Mickaël Cortay et ses assistants : Clément Sanchez et Samuel Beyrouthy

L’effectif de BC St Paul de Reze : J. Borde, A.Chavoutier, J.Bonett, A.Desmars, P. Sylva, M.Hatchi, E.Yancheva, K.Kouyate, P.Goubo et J.Gadiou Digbeu.

Coach : Rodolphe Manhe  et M.Cisse

Arbitres de la rencontre : Julien Corroyer  et Maureen Conan

 

C’est le match de l’année et le dernier pour les joueuses du Président Jean-Claude, une vrai finale comme on les aime.  Vous ne pourrez rien rater de ce déplacement sur LSD-Le Sport Dauphinois.

Suivez le match BC Saint Paul de Reze  – BCTM en intégralité en webradio sur LSD-Le Sport Dauphinois avec Yann Sala, Hugo Galatioto et Sylvain Prévot.