Mathieu Le Blond de retour aux BDL: « Grenoble est mon club de coeur »

Formé aux BDL, joueur avec l’équipe élite de 2010 à 2014, Mathieu Le Blond vient de s’engager de nouveau avec les Brûleurs. Après trois saisons à Epinal, l’attaquant de 29 ans souhaitait « retrouver son club de coeur ». Sur les bords de l’Isère, le fils de Jean, figure marquante du club, va retrouver de nombreux ex-coéquipers. Pour LSD, Mathieu Le Blond livre sa réaction après ce retour au bercail.

Mathieu, te revoilà à Grenoble, après trois saisons à Épinal. Quelles ont été les raisons de ce retour?

Si je reviens à Grenoble, c’est tout d’abord car il s’agit de mon club de cœur. C’est là que j’ai été formé. Et puis je trouve que les BDL ont montré un très bel état d’esprit l’an passé. Ils ont vraiment été remarquable. On peut vraiment être confiant sur le niveau de cette équipe pour les années futures. C’est donc une très belle opportunité pour moi d’évoluer chez les BDL l’année prochaine. C’est l’occasion aussi de retrouver un club que je connais bien avec des joueurs que je connais bien également. Et puis il était important de me rapprocher de ma famille.

Cette saison au Gamyo aura été l’une de tes meilleures statistiquement parlant. Que retiens-tu de ces trois années dans les Vosges?

C’est sûr que la saison dernière était vraiment très bonne statistiquement, même s’il ne s’agissait pas de la meilleure en terme de points par match. J’en ai déjà fait deux au-dessus de ça à Villard et à Grenoble. Quoiqu’il en soit, ces trois saisons passées à Épinal ont vraiment été une très belle aventure pour moi. J’ai rencontré des gens très accueillants, très chaleureux, et j’ai découvert une région très belle. Et puis cette ville respire le hockey, c’est vraiment un pur bonheur d’évoluer là-bas.

Quel regard portes-tu sur cette nouvelle équipe grenobloise, avec l’arrivée notamment d’un nouveau président?

L’arrivée du nouveau président à Grenoble a bien évidemment bouleversé les choses. Il a su insuffler une nouvelle dynamique à ce club.

T’a-t-on dit ce que l’on attendait de toi pour la prochaine saison?

Le staff sportif va attendre de moi que je donne le maximum à chaque match et que je puisse m’intégrer parfaitement dans le groupe et dans le système de jeu. Il faudra que j’apporte à l’équipe défensivement et offensivement.

Tu vas retrouver des anciens coéquipiers de Grenoble et Épinal, comme Vincent Kara et Christophe Tartari. Peut-on imaginer vous retrouver tous les trois sur la même ligne?

Oui, je vais retrouver énormément de coéquipiers que je connais, dont certains avec lesquels j’ai passé beaucoup de temps sur la glace, sur la même ligne. Après, je pense qu’il est trop tôt pour savoir encore avec qui je vais jouer. Mais il est fort probable que ces affinités seront de nouveaux essayées.

FlottiBulle - Pont de Claix