Steven Secrétant (FC Saint Claude) : « Il faut se méfier, ce sont des matchs de phases finales »

Après s’être incliné au match aller contre l’US Renages-Rives (11-9), les jurassiens du FC Saint Claude devront réaliser un match plein devant leur public pour espérer voir les 32ème. A quelques heures du coup d’envoi, l’entraîneur du FCSC, Steven Secrétant s’est confié à #LSD sur ce match capital.

Quel est le sentiment qui prédomine après cette défaite dans les dernières minutes à Renage ?
On savait que ce serait compliqué, on était prévenu. L’US Renage-Rives est une belle équipe qui vient de monter d’Honneur. Ils ont réussi à s’en sortir en phase régulière avec de nombreux derbys dans la poule donc il mérite d’être là. Tous les scores étaient serrés chez eux, ils nous ont notamment battu au match retour. Ils venaient de gagner Bellegarde avec un public chaud donc on était prévenu. On savait que si on ne prenait pas le large, cela serait compliqué. Ils sont passés devant dans le money time sur un essai qu’ils n’ont pas volé mais ce n’est pas un mauvais résultat pour nous. On perd que de deux points à l’extérieur et maintenant, c’est à nous de faire le boulot.

Selon-vous, vous vous en sortez bien après cette défaite de deux points ?
Je pense que les deux équipes pouvaient passer devant. Le match nul aurait été la logique au vue de la physionomie du match. Maintenant, c’est eux qui se sont imposés. Ce n’était pas forcément un beau match de rugby des deux côtés. Il y a eu du combat et les premières chaleurs qui ont fait qu’on n’a pas produit de jeu. 

Les supporters de Renage-Rives ont découvert Weersma. Mais quelles sont les autres qualités de ton équipe ?
Nos qualités sont qu’on envoie du jeu pendant 80 minutes, même si dimanche, c’est eux qui ont fait la différence en fin de rencontre. On a malgré tout mieux fini qu’eux et c’est vraiment notre force. On est vraiment bien physiquement. On arrive aussi à bien jouer avec le ballon même si dimanche, ce fut compliqué.  Malgré tout, on garde aussi l’esprit rugby avec un cinq de devant solide. 

Pour ce week-end, les pourcentages de chance sont 50 – 50 ?
Non, car ils ont gagné de deux points au match aller. Malgré tout, nous jouons chez nous, devant notre public. Là, on reçoit devant notre public et on souhaite faire un bon match. On n’a pas d’autres calculs à faire, il faut gagner de trois points ou plus. Il est compliqué de dire un pourcentage de chance. Je ne sais pas l’équipe qu’il propose, si ils possèdent des blessés ou pas. Ils ont deux points à garder, ils ont eu du mal en déplacement mais il faut se méfier, ce sont des matchs de phases finales.

Le Stade de Serger va vibrer ce dimanche. Cela va être une belle fête à Saint Claude ?
C’est sur que c’est magnifique ce qui va se passer dimanche. On attend depuis six ans des phases finales à St Claude. Notre objectif  est d’aller en 32ème de finale. Si on s’arrête en barrages, on dira qu’on a profité de cette nouvelle formule. On veut les 32ème de finale et jouer le derby contre Pontarlier. Ça sentirait les matchs d’antan, à l’époque de Fédérale 2. Mais dimanche, ca sera aussi une belle fête même si c’est un week-end de pâques.