Que sont devenues les handballeuses de Pôle Sud?

Quelques mois après la mise en cessation de paiement du club de handball féminin de Pôle Sud, qui évoluait en deuxième division féminine, nous avons tenté d’aller à la recherche des joueuses, mises un peu devant le fait accompli en cours de saison, et obligées de donner un nouveau souffle à leurs carrières. Si les anciennes du groupe sont passées à autre chose, semble-t-il, certaines ont fait le choix de rester pour évoluer avec la réserve au niveau Nationale 3 pendant que d’autres ont rebondi, plus ou moins loin.
C’est à ce jour

Ont changé de club:
Laura Pirrello a rejoint St Egreve en division Prénationale pour y jouer son premier match ce weekend.
Amandine Bernard a rejoint Val de Leysse, Prérégional
Mathilde Degoue a signé à Mérignac pour la saison prochaine mais continue de s’entraîner avec Pôle Sud
Mathilde Vial a signé à Bouc Bel Air (N1)
Charlotte Lepetit elle a signé à la Motte Servolex en Nationale 2
Mathilda Devaux a signé en Nationale 1 dans le sud du côté de Bruguières

Encore au club:
Anne Guillier, Léa Lacroix, Tamara Stojanovic continuent de jouer pour l’équipe réserve de Pole sud en division Nationale 3
Claudia Correia, la portugaise, a joué avec la réserve de Pôle Sud le 25 Mars dernier.

Arrêts (?) ou sans nouvelle:
Rita Alves est rentrée au Portugal, Axelle Bertrand, Karine Casagrande et Aline Scolastica

Cas spécial:
La jeune Lili Herenger continue de jouer avec l’équipe du pole espoirs.